dimanche 6 janvier 2013

Les merveilles du pissenlit

Pour continuer à parler du foie qui est si important, je choisi comme plante porte parole les racines de pissenlit. Ce n’est pas la plante qui vient en premier dans la tête des herboristes quand on pense au foie, mais c’est certainement celle que je trouve la plus merveilleuse en ce sens qu’elle est accessible à tous, tout près de vos pieds et elle agit en profondeur mais avec douceur.


Racines d'aunée (dans le seau blanc)
et de guimauve (en avant plan)
Récolte de racines médicinales

Mes élèves ont travaillé fort la fin de semaine dernière. C’était leur 9ème fin de semaine sur dix dans le cours Herboristerie traditionnelle et nous sommes allés passer la journée Aux Jardins du Grand Portage à St Didace. Une vraie journée d’automne avec du vent, de la pluie et du froid, ce n’est pas l’idéal (même si c’est souvent le cas puisqu’à l’automne) pour récolter des racines mais admirez toute cette abondance! 
Racine d'aunée tranchée
pour fabriquer une teinture

Ensuite au travail pour la préparation des teintures.


Dans toute cette journée, nous avons aussi récolté des racines de pissenlit. Certains pour les faire sécher et les faire mijoter pour en boire la décoction. D’autres pour les transformer fraîches en teinture ou vinaigre. Dans tous les cas pour aider à la digestion et faire circuler le Qi du foie. 

Le Qi du foie qui stagne
Je vous parlais dans mon dernier blog de ce foie qui a tendance à se congestionner, surtout quand nous ne faisons pas assez d’exercice, si nous buvons trop de café ou d’alcool ou que la vie nous emmène des surprises qui peuvent créer des frustrations. Concrètement cette stagnation d’énergie se traduit par un syndrome prémenstruel plus intense (engorgement des seins, crampes menstruelles, migraines ophtalmiques avant les saignements ou sautes d’humeurs). Dans toutes ces indications, les racines de pissenlit seront très efficaces pour diminuer ces symptômes.

Constipation et problèmes de peau

Une autre des grandes forces de cette petite plante sous utilisée est pour les gens qui ont tendance à la constipation. Pour les enfants ou les adultes qui ont de la difficulté à aller à la selle régulièrement, la racine de pissenlit, en stimulant doucement la digestion, va augmenter le péristaltisme et aider à la régularité sans créer de dépendance ou de crampes ou coliques. Ce n’est pas une plante laxative mais une plante qui promeut le transit intestinal de façon extrêmement efficace.

Finalement, pour les problèmes de peau récurrents comme l’acné, les comédons ou points noirs, la racine de pissenlit saura, même seule, diminuer ou enrayer le problème.

Et que dire des feuilles et des fleurs de pissenlit
Les feuilles aussi sont très médicinales. En infusion ou teintures, elles agiront comme diurétique sécuritaire puisqu'elles regorgent de minéraux, dont le potassium, et ainsi en redonnent à l'organisme qui en élimine par l'urine. Les feuilles seront utiles pour les problèmes articulaires ou de pression artérielle.

Fleur de pissenlit
Quand aux fleurs, plusieurs herboristes en font des vins délicieux. Le latex aussi peut être utilisé de façon médicinale contre les verrues. Bref une plante dont toutes les parties sont médicinales même si je ne m'étends aujourd'hui que sur sa racine.



Comment consommer les racines de pissenlit?

À prendre quotidiennement à raison de 3 tasses ou 750 ml de décoction, 1 à 3 ml de teinture ou de vinaigre par jour. À vos fourches ou extracteurs de pissenlit et vous ferez le bonheur de tous vos voisins en ramassant tous leurs pissenlit pour votre consommation! Bonne récolte!

LE REMEDE AU CANCER QUI NOUS VIENT DE GEORGE CAIRNS

 

Ce qui suit dépasse sans doute l’entendement, la raison, la logique comme disent les esprits rationnels  …
qui cultivent  l’art particulier de l’occultation en ce qui n’est pas de leurs théories et dogmes.
Cette constipation chronique de l’esprit ne leur permettra jamais d’aller au-delà de leur pauvreté.
Il est vrai que tout paraît  » trop simple  » en ce qui nous est proposé ici, que je livre comme tel.
Mais la simplicité n’est-elle pas une vertu que certains confondent avec naïveté ou stupidité ?
Pour ma part, je la considère comme une vertu majeure et très appréciable,
bien plus que la suspiscion généralisée de ceux-là qui ne s’arrêtent qu’en l’assénement d’ enseignements officiels,
lesquels ne sont pas nécessairement des reflets de la vérité. Mais des ghettos et des barbelés
plus qu’autre chose, bien que je respecte cependant une petite part de ce qu’ils avancent (bien peu)
en préférant ceux qui vont au-delà, remettant souvent en question ces  »théories » tant figées
et en la compromission d’ ordres et de lobbies puissants.
De plus, ce moyen utilisé par G. Cairns aurait été obtenu par révélation !
Bien des sages et hommes de sciences, depuis la plus haute antiquité, honorés aujourd’hui,
n’ont eu accès à de prodigieuses découvertes que par ce biais ou celui d’une subite intuition !
(C’est du pareil au même, comme pourrait le dire Monsieur Archimède.)
Dans son témoignage, Cairns nous apprend que divers cancers (beaucoup) ont été vaincus par cette méthode.
Personnellement, j’y crois. Et il n’est pas un penny à dépenser pour ce remède offert par la nature.
La Nature et la Vie seront toujours prodigues à qui se tournera avec confiance vers elles.
Libre à chacun(e) d’accueillir ou de rejeter. Mais qu’avons-nous à perdre lorsque tout peut sembler perdu ?
Le message de Cayrns, octogénaire américain, commence ainsi : « … cette page peut sauver votre vie, la vie d’un être cher ou d’un ami. .. « 
LES MEILLEURS RESULTATS SELON CAIRNS :  prostate, côlon, seins, foie, pancréas, os, poumons … et autres (Lire le texte original ou sa traduction).
Action bénéfique sur le sang et, bien évidemment, sur le système immunitaire. 
LE TEMOIGNAGE :  » Un matin, alors que je me réveillais tout en espérant que ma fin viendrait bientôt, une voix est venue à moi me disant :  » … Au sujet de ton cancer de la prostate, PRENDS DE LA RACINE DE PISSENLIT. Ne t’attends pas à un miracle (dans l’immédiat) … Il a fallu une longue période pour que tu atteignes cette condition … » Il comprit instantanément qu’il lui faudrait entre quatre et six mois pour guérir totalement mais également qu’il ne devait toucher un seul penny lorsqu’il ferait partager cette révélation à d’autres personnes par la suite.
… Après trois semaines, les douleurs le quittaient, et 5 mois et demi plus tard, les médecins ne découvrirent plus aucune trace de ce mal en lui.(Note de Cairns, octogénaire pour rappel : les personnes plus jeunes guériraient plus vite.)
(Cairns évoque ensuite d’autres guérisons, lesquelles se poursuivent. Et il ajoute : «  je sais que ce n’est pas une panacée. Je sais que ce n’est pas un traitement pour le cancer de la peau et il n’a pa abouti dans les cas de tumeurs au cerveau … Les médecins tentent de vous enlever le mal par des thérapies (aggressives) comme la chimio et les rayons. Cette méthode ne fonctionnera pas pour les personnes qui sont en cours de traitements semblables ou ayant perdu tout appétit. Le système immunitaire s’en trouve amenuisé considérablement et l’on constate un peu plus tard que le cancer s’est déplacé ailleurs … Je suis persuadé que des scientifiques découvriront beaucoup d’autres utilisations curatives à base de poudre à partir de pissenlit, pour favoriser une bonne circulation du sang entre autres … « )
MODE D’EMPLOI ET D’UTILISATION A RESPECTER STRICTEMENT :
 » Prélever de la racine de pissenlit à n’importe quelle période de l’année : cela importe peu. Coupez les feuilles juste au-dessous de la couronne pour ne conserver que la racine. S’il demeure un peu de terre autour de la racine, ne craignez pas, secouez un peu mais surtout NE LAVEZ PAS LA RACINE SOUS EAU ou sous quoi que ce soit ! Séchez alors à environ 100 degrés. Je le fais das un incubateur sans eau. Vous pouvez également les sécher sous une ampoule de chaleur en vérifiant que vous atteignez cette température ; mais je n’ai jamais utilisé cette manière de faire. Vous pouvez également utiliser le soleil ou laisser sécher les racines plus longtemps dans un grenier aéré, sec, sombre et frais. Dans l’incubateur, la durée est de 5 à 6 jours. Lorsque la racine est cassante, elle est prête à être mise en poudre. Prendre un récipient métallique comme une poële et un marteau très propre. Utilise une racine à la fois, non plusieurs. Placez la dans le récipient et frappez avec votre marteau. Ne tapez pas trop fort car vous risquez d’éparpiller la poudre de racine dans la pièce. Si vous remarquez qu’en cette opération, la racine colle au marteau ou au récipient, c’est le signe qu’elle n’est pas suffisamment sèche, et donc encore impropre à être utilisée encore : il faudra prolonger le séchage. L’opération peut durer 20 minutes pour préparer de la poudre pour une semaine (en comparaison des bienfaits, c’est infime !). Avec l’habitude, cette opération s’effectuera un peu plus rapidement, mais ne forcez rien, prenez votre temps !
NE PAS UTILISEZ UN INSTRUMENT ELECTRIQUE POUR L’OPERATION (comme ce que Cairns nomme, entre autres,  une « rectifieuse ») : le résultat serait nul au niveau thérapeutique et vous aurez perdu votre temps.
Prendre alors une 1/2 cuillère à café de cette poudre par jour (ou à votre gré) dans un verre d’eau ou de pur jus d’orange, par exemple. Ne pas utiliser de boissons qui soient chaudes pour prendre la poudre et surtout pas, non plus, de boissons alcoolisées. Mélangez bien avant de boire, afin de ne rien perdre de ce bienfait.
Maintenez votre poudre dans un endroit bien sec, frais et sombre afin de la bien conserver.
AUTRE CONSEIL IMPORTANT : ne pas acheter de racines ici ou là, que ce soit en grandes surfaces ou en magasins bio !!! Elles ne vous aideront en RIEN. Prélevez-la vous mêmes comme il a été démontré ci-dessus, non autrement ! « 

13 commentaires:

  1. j'ai essayé de faire de la poudre avec des racines de pissenlit en suivant toutes les recommandations,mais c'est très difficile car je n'obtiens que très peu de poudre et il me reste que des tout petits bouts de "bois" que je n'arrive pas à réduire en poudre et les faire boire à mon mari est impossible!! Que faire alors?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai fait il y a quelques années pour ma chienne qui avait un lymphome. J'ai utilisé un vieux moulin à café manuel pour réduire en poudre les racines. Par contre je ne suis pas d'accord avec la température de séchage: 100° est beaucoup trop, cette température détruit tout, 35° est la bonne température, j'ai utilisé un incubateur à œufs et cela prenait 4 à 5 jours de séchage.
      Je pense que je tenterai pour moi-même avant de commencer une chimio quand le moment arrivera, car il arrivera certainement un jour...

      Supprimer
    2. En fait c'est une erreur de traduction. C'est pas 100° C c'est 100 ° F, = ce qui correspond à 38°C :o)

      Supprimer
  2. Bonjour, peut-être essayer d'en trouver dans le commerce, ça existe.
    http://www.webecologie.com/Tisane-Pissenlit-Racines-bio-p-2240-c-729_711_806.html
    http://www.ormenis.com/gelules-p/152-pissenlit-gelules-poudre-de-racine-270mg.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. donc on consomme la poudre cru avec de l'eau froide ou du jus ?

      Supprimer
  3. mon chien a un lymphome je démarre la chimio es ce que je peu utiliser des tisane de pisenlie comme il est préconiser sur certain forum?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne pourrai pas vous dire sinon que la chimio à mon avis n'arrangera pas la chose: http://www.sylviesimonrevelations.com/article-la-verite-tres-indesirable-sur-la-chimiotherapie-118907562.html

      Supprimer
  4. Bonjour,
    mon papa a "attrapé" un cancer donc je suis allée deterrer les pissenlits de mon jardin! Mais le doute plane sur un point..Est il vraiment possiblede profiter des benefices de la racine de pissenlit sans passer par la decoction? je me dis pourquoi pas? mais mon pere est plus scpetique.
    seulement melangé a de l 'eau froide ou du jus? c'est mieux? moins bien?
    Merci beaucoup de me repondre, cette plante c est ma maniére a moi de l'accompagner malgrés la porquite de ses chimios...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pourrai vous répondre n'étant pas naturopathe, je vous donne d'autres liens à lire: http://www.maplante.com/plantes-anti-cancer/
      http://renaitrealajoie.com/blog/chimiotherapie-attenuez-les-effets-secondaires/ , http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/ces-plantes-qui-tuent-le-cancer-177041, il faut aussi éviter les aliments acidifiants, voici une liste à suivre: http://www.ateliersante.ch/listaliments.htm, Supprimer le sucre: http://sain-et-naturel.com/traitement-cancer-simple-toxique.html, 2 livres intéressants: https://www.amazon.fr/Pr%C3%A9venir-vaincre-cancer-Jean-Pierre-Willem/dp/284445559X, https://www.amazon.fr/Cancer-traitement-simple-non-toxique/dp/2365491774/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1481401430&sr=1-1&keywords=cancer+un+traitement+simple+et+non+toxique, j'espère que ça vous sera utile.

      Supprimer
  5. Je voudrais bien commencer à sécher des racines de pissenlit pour mon traitement. Mais pour cela je dois choisir une méthode. Vous avez écrit "NE PAS UTILISEZ UN INSTRUMENT ELECTRIQUE POUR L’OPERATION", mais est-ce que l'incubateur que vous utilisez n'est pas un appareil electrique ? Et que dites vous d'un déshydrateur alimentaire, cet appareil pour sécher les légumes et les fruits. Certains peuvent être réglables à 37 degré. Est-ce que cet appareil est à déconseiller car il est éléctrique ? Je voudrais savoir avant d'en acheter un. Merci pour votre réponse.

    RépondreSupprimer
  6. https://www.cancertutor.com/dandelionroot_french/

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour ! Est-ce que les racines qui sont entrain de sécher dans une chambre aérée peuvent toutefois absorber des polluants, comme par exemple si la chambre se trouve à côté d'une rue (à cause des voitures ou usine à côté) ? Merci pour votre réponse.

    RépondreSupprimer

Les commentaires seront publiés après approbation, merci de votre compréhension.