jeudi 28 février 2013

Les 20 conseils pour habiter plus sain

Pollution électromagnétique

1 - Ne positionnez aucune rallonge électrique derrière la tête du lit ou sous celui-ci.
2 - pas de base active* pour téléphone sans fil sur la table de chevet mais uniquement une base passive*, en prenant soin d’éloigner le transformateur d’alimentation électrique d’au moins 0,80 m des dormeurs (y compris ceux de la chambre voisine, derrière la cloison).
*la base active  se branche sur la ligne téléphonique et rayonne en permanence des hyperfréquences, à forte intensité,  dans un rayon de 2 à 3 mètres La base passive, quant à elle, ne se branche que sur le courant (pour mettre le téléphone en charge) et seul son transformateur rayonne un champ magnétique 50 Hz dans un rayon d’environ 0,60 m.
3 - pas de radio-réveil branché sur le courant électrique à moins de 0,80 m du dormeur, car il rayonne un champ électrique et un champ magnétique. Un radio-réveil fonctionnant sur piles ne rayonne pas.
4 - un lit électrique (ou un fauteuil électrique) sur deux rayonne un champ magnétique en permanence au niveau des reins du dormeur, car il reste sous tension. Pour éviter ce risque important, brancher le lit sur une prise commandée. Cet accessoire, adaptable à toutes les prises, est très peu onéreux. Il permet, au moyen d’une télécommande, de couper l’alimentation électrique du lit quand on est couché et de la rétablir pour se lever.
5 - si vous faites construire une maison en bois, n’utilisez pour réaliser l’installation électrique que des fils, câbles ou gaines blindés, afin d’éviter le risque d’une importante pollution électrique. Le bois, du fait d’un taux d’humidité permanent de ses fibres (environ 12 %), a l’étonnante propriété de coupler les champs électriques.
6 - ne vous attablez jamais devant un four à micro-ondes en fonctionnement, car il rayonne un champ magnétique jusqu’à environ 1,50 m
7 - pour éviter une exposition prolongée à un champ magnétique pouvant être intense, ne mettez jamais de transformateur (adaptateur) secteur sur une prise de courant située à moins de 0,60 m des personnes, et n’oubliez pas que les champs magnétiques traversent les murs et les cloisons
8 - ne mettez pas votre lit ou votre fauteuil contre une cloison derrière laquelle se trouve le tableau électrique
9 - si vous avez un chauffage électrique par le sol, afin d’éviter un champ magnétique omniprésent, mettez le marche uniquement aux heures auxquelles vous êtes absent
10 - privilégiez toujours l’utilisation d’un téléphone filaire pour les communications longues (plus de 20 minutes) car c’est le seul téléphone sans nuisance.

Matériaux

11 - ne dormez pas dans une pièce qui sent le renfermé. Cette odeur désagréable est celle du moisi, donc des moisissures. Ces champignons sont allergènes par leurs spores et certains, outre leur impact olfactif, peuvent avoir des effets sur la santé.
12 - ne dormez jamais dans une chambre où l’isolation minérale est encore apparente car les fibres des laines de verre et de roche sont irritantes pour la peau mais aussi pour les voies respiratoires.
13 - ne dormez jamais dans une chambre fraîchement repeinte, car les solvants (COV) s’évaporent pendant l’application et le séchage de la peinture. Il faut aérer en continu pendant au moins 24 heures. L’idéal est d’attendre une semaine (profitez-en pour laisser les fenêtre ouvertes) avant de regagner la chambre. Même chose pour un revêtement de sol en PVC souple : attendez que l’odeur de neuf ait disparu, car cette odeur n’est autre que celle des composés organiques volatils (COV) du PVC. La plupart d’entre eux sont toxiques.
14 -  Renouvelez chaque jour l’air intérieur de votre habitation. Ventiler et aérer est indispensable pour habiter sain, car bien souvent l’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur.
Ouvrez vos fenêtres et ne coupez pas la VMC.
15 - évitez de dormir dans une chambre dans laquelle vous sentez une forte odeur de neuf d’un nouveau mobilier en panneaux de particules . Cette odeur est celle du formaldéhyde (COV) propre à la composition des colles des bois agglomérés. Le formaldéhyde, dont l’odeur est âcre et piquante (pour les yeux et la gorge), est très toxique pour l’homme. Il est préférable d’entreposer le nouveau meuble dans une pièce très ventilée pendant au moins une semaine pour permettre le dégazage d’une bonne partie de ce COV, puis d’étancher les coupes des panneaux (là où les particules sont visibles) avec un vernis ou une peinture (de préférence écobiologique).

Rayonnements telluriques

16 - orientez votre lit en plaçant sa tête vers le nord afin de bénéficier d’une orientation revitalisante, en accord avec celle du magnétisme naturel de la terre.
17 - évitez les lits en fer car si l’on déplace une boussole au-dessus d’un tel lit, celle-ci s’affole pour indiquer une autre direction que le nord. Nos cellules sont comme la boussole, elles n’aiment pas être désorientées.
18 -  ne placez pas votre lit au-dessus de la voiture, si le garage est au sous-sol. La masse métallique d’un véhicule peut influer sur l’orientation magnétique du lit et peut, dans certains cas, intensifier les rayonnements telluriques à son aplomb.
19 - ne dormez pas face à un grand miroir (plus d’1 m2), car celui-ci peut amplifier la présence des rayonnements telluriques et les concentrer devant lui. Si c’est votre cas, voilez chaque soir le miroir avec un tissu.
20 - ne dormez pas régulièrement à l’aplomb d’une circulation d’eau souterraine ou d’une faille géologique.  Les rayonnements telluriques sont parfois suffisamment intenses pour induire une fatigue au réveil et même avoir une implication dans l’apparition de certains problèmes de santé. À moins d’être soit même sourcier, il n’y a pas d’autres alternatives que d’avoir recours aux services d’un professionnel de la géobiologie pour connaître l’emplacement exact des rayonnements de l’eau et des failles dans sa maison.

http://www.conscienceverte.fr/ 

Pire que Chutzpah !


Les Etats-Unis s'inquiètent. Ils prétendent détenir les preuves que le gouvernement syrien pourrait faire usage d'armes chimiques en dernier recours. Indignation générale, tollé médiatique. Et l'occasion pour Edward S. Herman de revenir sur le palmarès US en la matière. Les braconniers font-ils les meilleurs gardes-chasse ?
CHUTZPAH : désigne le dernier degré de l'arrogance, de l'impudence, de la plus totale absence de honte ou de scrupules. Synonyme généralement péjoratif d’audace, d’insolence, d’impertinence, il cesse d’être péjoratif dans les milieux où l’impudence est de règle… En hébreu, le mot chutzpah marque une indignation envers quelqu'un qui a dépassé outrageusement et sans vergogne les bornes du comportement acceptable.
Quand on voit la Secrétaire d’État Hillary Clinton et le président Barack Obama, l’air grave et offusqué, mettre en garde la Syrie contre un recours aux armes chimiques, « totalement inacceptable » selon Obama, ou « qui passerait la ligne rouge et dont les responsables auraient à en répondre » selon H. Clinton, et qu’on voit le New York Times [comme la plupart des médias occidentaux] et tout l’establishment occidental reprendre et soutenir ces déclarations, on reste baba devant une aussi époustouflante hypocrisie. Alors que les États-Unis, précisément, détiennent le record d’utilisation des armes chimiques dans le monde, se sont toujours opposés à la signature d’accords internationaux visant à en interdire l’utilisation, et utilisent aujourd’hui régulièrement leur armement à uranium appauvri (armement à la fois nucléaire et chimique, dont le nombre et le type de victimes va bien au-delà des cibles directes) dans tous les conflits qu’ils déclenchent ! L’utilisation massive d’Agent orange au Vietnam ou de munitions au phosphore blanc en Irak, tout le monde connait, non ? Serait-il possible que seuls Clinton, Obama et les médias occidentaux ne soient pas au courant ? Ou doit-on y voir une fois de plus la seule arrogance du pouvoir et cette conviction qu’il ne saurait y avoir de moralité ou de droit international que lorsque l’ennemi fait quelque chose de choquant ?
La suite ici

Du nouveau concernant le Searl Effect Generator

Alors que les gouvernements et les pays se disputent les pétro dollars, la solution pour la question de l’énergie avance à tous les jours. John Searl est l’un des leaders du nouveau mouvement de l’énergie libre.
Ses recherches ont conduit à la formation de la SEG qui sera en mesure non seulement d’alimenter votre maison, mais votre voiture aussi bien, éliminant pratiquement la nécessité du pétrole (à l’exception de la production de pneus pour votre voiture et pour le lubrifiant moteur). 
Selon Jason Verbelli, « Ceci remplacera votre réseau. Le boîtier d’alimentation de votre maison serait relié à la SEG à partir de votre propre maison. Donc, tout ce que vous brancherez dans les prises de votre mur sera alimenté par la SEG. Et la SEG peut gérer toute la charge de ce que vous avez besoin, sans AUCUN PROBLÈME.
Vous devrez toujours utiliser les mêmes prises murales de votre domicile, mais vous n’aurez pas à payer une compagnie pour l’énergie et ne subirez jamais de panne.
La seule différence dans le système de votre maison, c’est que vous aurez à inverser la polarité de votre prises murales pour recevoir le signal inverse publié par le SEG.
Plus vous l’utiliserez, plus il produira les ions négatifs qui favorisent la guérison.
Les compagnies d’électricité pourront toujours aller contrôler leurs compteurs à tout moment. Elles ne verront pas toute la puissance qui aura été utilisée dans votre maison, car il n’y aura rien à lire. Du moins, pas leur électricité.
Le financement du projet SEG reste l’un des plus grands problèmes que nous rencontrons. Parce que Magnetics Searl est une entreprise à but lucratif, il nous est illégal de recevoir des dons. Pour le moment, Magnetics Searl est aussi incapable de se financer par la vente d’actions de la société parce que les actions sont fondées sur la valeur d’une entreprise. Selon Verbelli, «Une entreprise doit déjà être viable sur le marché commercial (avant d’aller en Bourse). S’il y avait un financement, qui conduirait à la fabrication, il pourrait y avoir des ventes et des profits. Ensuite, la compagnie pourrait aller en Bourse. » Il ajoute, « l’usinage de chaque couche de matériau est une tâche fastidieuse qui prend beaucoup de précision, de temps, et d’argent, etc. Chaque couche de matériel doit être rasée selon les spécifications exactes de la Loi des Carrés. » De son côté, Russel Anderson a déclaré: «Il n’y a pas de secret pour la Searl SEG; juste étudier la Loi des Carrés, et en rêver un, comme je l’ai fait depuis 26 ans. Le SEG est tout simplement un moteur linéaire enveloppé dans un cercle, avec un noyau « Rare-Earth » pour une source d’électrons. Le choix et les proportions des éléments sont dictés par Square TROIS. Le Square TROIS oscille à l’exception de la croix centrale, qui tourne. »
 
 
 
 
L’une des questions les plus courantes que Verbelli reçoit concerne les délais qui restent pour la commercialisation de cette invention. « Nous avons une personne qui travaille sur l’usinage. Nous avons deux personnes qui travaillent sur la promotion et les réseaux de financement dans le monde entier. Nous avons un total de neuf personnes sur ce projet pour lequel nous n’avons pas encore de financement. Le coût d’achat des matériaux, de leur expédition à partir de l’installation et de l’usinage, le coût réel de l’usinage, les frais juridiques, les licences, etc dépassent ce que la plupart des gens gagnent en une année. Et avec zéro financement, il est difficile de créer ce dispositif aussi rapidement que le public le voudrait. Si plus de gens étaient au courant … avec de l’aide ….s’ils en parlaient etc, nous aurions tous un SEG dans nos maisons. Il faudra environ 3 à 5 ans à partir du moment où nous aurons le financement pour que le système soit implanté dans votre maison. Alors … le plus tôt nous obtiendrons du financement .. le plus tôt,vous et votre famille n’aurez plus à payer pour l’essence, l’électricité, ou les frais d’avion, etc »
Il est important de noter que cette invention est l’enfant de ce qui a été initialement créé en 30 ans. » Le dernier prototype fonctionnel date de 1982», a déclaré Verbelli. »C’est pourquoi nous avons besoin de financement. Pour reconstruire la technologie. »
« Nous pourrions déjà tous l’utiliser, mais il faut du temps pour obtenir une équipe, une installation, l’équipement nécessaire, les matériaux, la protection juridique, la fabrication des pièces. Nous avons maintenant l’équipe, l’installation, les équipements nécessaires. Magnetics Searl est une société maintenant incorporée avec une charte. Nous avons la plupart des matériaux et c’est maintenant une question de la modulation des magnétiseurs. Même avec un financement complet, il faudra encore 8 à 12 mois de travail sur les magnétiseurs, pour ensuite parfaire l’impression des champs sur les matériaux. Une fois cela fait, nous pouvons fabriquer le reste de celui-ci et assembler le tout. »
Le type de technologie d’énergie libre existe depuis plus de 100 ans, comme en témoignait Nicolas Tesla à l’Exposition universelle de 1893 à Chicago. Le financier de Tesla, JP Morgan, a supprimé l’invention de Tesla parce qu’il a estimé que « Celui qui contrôle l’énergie, contrôle le pouvoir. » Les conglomérats corporatifs tels que Général Electric vont inévitablement essayer de suivre les traces de Morgan dans la suppression de cette invention en proposant plusieurs milliards de dollars pour acheter le brevet, dans l’unique motif de supprimer cette idée pour un autre siècle ou plus au nom de la cupidité des entreprises.
Selon Verbelli, le SEG « remplacera non seulement le réseau, mais aussi l’huile, le gaz, les centrales nucléaires, les panneaux solaires, les usines marémotrices, les éoliennes, les centrales hydroélectriques et toutes autres formes de production d’énergie actuelle. »
La vaste population du monde est proche de perdre son réseau électrique au complet. Des inventions comme celle-ci ne peuvent arriver trop tôt.
 
 
Traduit par Louise Racine pour LaPresseGalactique.com

Quand l’Europe sauve ses banques, qui paye ?

50 milliards d’euros en Grèce, 70 milliards en Irlande, 40 milliards en Espagne : au sein de la zone euro, les États se sont vus contraint les uns après les autres – moyennant des sommes astronomiques – de venir en aide aux banques pour compenser les pertes subies suite à des prêts pourris. Mais qui sont les bénéficiaires de telles opérations ?
C’est en posant cette question très simple qu’Harald Schumann, essayiste en économie et brillant journaliste, sillonne l’Europe. Et obtient des réponses pour le moins sidérantes. Car ceux qui ont été « sauvés » ne se trouvent pas – comme on tend à vouloir nous le faire croire – dans les pays en détresse, mais surtout en Allemagne et en France. En effet, une part importante des sommes débloquées finit dans les caisses des créanciers de ces banques sauvées. Quant aux financiers qui ont fait de mauvais investissements, ils se retrouvent protégés contre toute perte aux frais de la collectivité. Et ce contrairement aux règles de l’économie de marché. Pourquoi ? Qui encaisse l’argent ?

http://www.contre-info.com/

« Le cancer, un fléau qui rapporte » de Nicole Delépine

Nicole Delépine explique que la convergence d'intérêts politiques et de lobbies médico-pharmaceutiques a conduit à une OPA sur le cancer : la transformation d'un fléau relatif en péril national.


Argent et médecine illustration
© Inconnu
Extraits de Le cancer, un fléau qui rapporte (1 et 2/2).

1re partie - Plan cancer : la fabrication d'un péril national, synonyme de budgets faramineux pour les laboratoires

Entre 1980 et 2005, la mortalité par cancer a diminué de 24 % chez l'homme, 22 % chez la femme. Contrairement aux assertions d'un certain nombre de négationnistes du traitement du cancer (2), la guerre contre le cancer n'a pas été perdue, même si de toute évidence elle n'est pas gagnée.

Selon l'InVS (3) et l'INCa, le nombre de nouveaux diagnostics de cancer en France métropolitaine a été en 2011 de l'ordre de 207 000 chez l'homme, 158 500 chez la femme, et celui des décès respectivement 84 500 et 63 000. [...]

Mais le cancer peut-il être vaincu ? Sûrement pas ! Ce sera de longs siècles de jeu du chat et de la souris. Quoiqu'il en soit le traitement du cancer sauve actuellement plus de 50 % des patients atteints (quitte à recevoir des traitements lourds et désagréables), et les guérit (4). Le nier relève de l'obscurantisme à moins que ce ne soit une volonté marketing pour promouvoir d'autres approches.

Les motivations de ceux qui alertent la population sur une « épidémie de cancer » qui n'existe pas sont variées et proviennent de diverses sources. Réunies, elles peuvent faire croire à la population qu'il s'agit d'une réalité, d'un péril imminent et justifier l'intérêt que lui portent les politiques comme s'il était nouveau, en plein essor et menaçant à court ou moyen terme. Les promoteurs de l'épidémie et de l'escroquerie sortent vainqueurs. Qui sont-ils ? Multiples et variés, médiatisés ou dans l'ombre, lobbyistes rampant.

Quelques pistes cependant

Les multinationales pharmaceutiques en perte de vitesse dans les années 90 ont réactivé les peurs ancestrales de la maladie qu'il faut prévenir et traiter. Traiter les bien portants par des examens préventifs, vacciner à large échelle ou prescrire des dosages de marqueurs par millions chaque année.

Les lobbies des médecines naturelles et toutes méthodes dérivées - , sport, sophrologie, hypnose.

Tous les écœurés des relations avec la médecine académique dont le comportement hautain et autiste éloigne des traitements conventionnels pourtant souvent efficaces.

Le cancer est devenu la nouvelle téléréalité qui fait monter l'audimat. Combien d'émissions médicales par jour ? Et pour que cela paie, il faut évidemment que ce soit grave, très grave, presque insoluble. Le milieu de la communication, plus largement, bénéficie de ce lobby. Comment accepter que les grandes institutions, comme les centres anticancéreux, les centres privés ou publics d'hospitalisation, aient recours à des communicants professionnels ayant non seulement pignon sur rue mais aussi sur Internet et dans les ministères ?

Quand on connaît le prix des campagnes de pub que paieront ces établissements de soins inclus dans les prestations in fine payées par la Sécurité sociale, c'est indécent et contraire à la déontologie qu'on n'hésite pas à rappeler au médecin isolé dans sa campagne, créateur d'un site Internet. Que penser des liens suspects entre politiques, directeurs d'hôpitaux quand ils ont les mêmes communicants ?

La construction politique d'un fléau social : le cancer, priorité nationale et le monde de l'argent

La transformation d'un fléau relatif en péril national associe politiques au plus haut niveau et

Pilules
représentants des académies de médecine, chirurgie, biologie, et institutions Inserm, Cnrs etc. qui y trouveront leurs intérêts. L'obtention de budgets souvent faramineux en lien avec le plan cancer pour de nombreux laboratoires sera une aubaine ainsi que pour les innombrables agences dérivées qui vont naître et recevoir des allocations très significatives (5). [...]

Pour mettre en place un plan cancer, publicité d'une politique volontariste, il fallait faire face à un ennemi emblématique. Il fut dénommé « tueur » dans le rapport Neuwirth (7) de 2001 sur la politique de lutte contre le cancer. Ce rapport concrétisait les angoisses récentes sur la politique du cancer en France et les propositions des centres anticancéreux pour organiser d'une main de fer le traitement du cancer dans notre pays. Le rapport Neuwirth en 2001 affirmait : « Le cancer est le principal défi auquel est confronté notre système de santé publique. » Il se basait, pour faire peur, sur l'augmentation du nombre des cancers en France expliquée en grande partie par le développement discutable des dépistages. Par contre la diminution de mortalité qui aurait dû rassurer la population n'était pas soulignée.

2e partie - L'industrie du cancer : des molécules au prix exorbitant et à l'efficacité douteuse
« Le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d'être mise en sécurité, en la menaçant d'une série ininterrompue de monstres, tous étant imaginaires. »

~ Henry Louis Mencken (1880-1956)
[...]

Aujourd'hui, le coût du cancer s'élève seul à 14 milliards d'euros annuels pour 350 000 nouveaux patients et plus d'un million de malades cancéreux à 100 %. Sur plus de 65 millions d'habitants, le cancer représente 1 à 2 % des malades versus plus de 8 % des dépenses. D'autant plus que faire pleurer sur les pauvres cancéreux - prétendument privés de quelques mois de vie si on leur refuse les molécules toutes neuves, d'efficacité incertaine et plus chères que l'or - relève du jeu d'enfants. Les plans cancer successifs - initiés sous forme de mission cancer dès 1998 - imposèrent une nouvelle organisation de la cancérologie pour contrôler les modes de prise en charge du cancer en France et donner les traitements de leur choix. Oublié l'acharnement thérapeutique et la qualité de vie de malades auxquels la prescription de traitements éprouvés - capables de leur offrir confort et survie appréciables - nous aurait quasiment conduits auparavant à la plainte à l'Ordre.

Le vice-président du Comité consultatif national d'éthique (6) souleva le problème à partir d'un exemple concret et biaisé. Était-il éthique de dépenser 54 000 dollars pour allonger une espérance de vie de quelques mois ? Pour prolonger de douze mois la vie des 550 000 Américains qui décèdent du cancer tous les ans, le journal précisait qu'il faudrait dépenser 440 milliards de dollars supplémentaires par an. En France, au nom de l'équité, il fut décidé de libérer la prescription de ces innovations à prix de luxe. De quelle équité, par rapport à qui ? Du bonheur des laboratoires et de leurs complices. Les Français, pendant le même temps, n'auraient ni lunettes ni dentisterie remboursées. L'idéologie aveuglante, comme le dit l'amie de Mme la Ministre dans sa lettre ouverte (8).

La question à se poser n'était-elle pas plutôt : pourquoi acceptons-nous sans discussion des prix aussi exorbitants pour ces nouvelles molécules, prix non discutés au prétexte d'une recherche onéreuse et de prix communs à toute l'Europe ? Si l'Europe délire, délirons ensemble (sauf les Anglais qui adoptent une autre attitude et se font diffamer !). Les banques imposent aux États des récessions qui ne pourront à terme que casser le système.

Les laboratoires pharmaceutiques - dont les bénéfices (15 à 25 % du chiffre d'affaires) sont indécents, particulièrement en temps de crise - imposent des prix scandaleux qu'aucun État responsable ne devrait accepter, sous aucun prétexte. À titre d'exemple, dix-huit semaines de traitement avec une molécule ciblée comme le cetuximab (Erbitux* du laboratoire Merck) coûtent en moyenne 80 000 dollars et n'améliorent la survie médiane que de 1,2 mois.

cover book_Le cancer, un fléau qui rapporte_Nicole-Delépine

Dans sa grande bonté, le groupe pharmaceutique allemand Merck ne livre plus ce médicament contre le cancer aux hôpitaux publics grecs en raison de factures impayées. « Cela n'affecte que la Grèce, où nous avons été confrontés à de nombreux problèmes. Cela ne concerne que ce produit », explique M. Zachert, directeur financier de Merck au Börsen-Zeitung le 3 novembre 2012. Cynique ou inconscient, il ajoute : « Les Grecs pourront toujours se procurer l'Erbitux* dans les pharmacies. » Avec quel argent ? L'anticancéreux Erbitux* est le deuxième médicament sur ordonnance de Merck le plus vendu. Il a représenté un chiffre d'affaires de 855 millions d'euros en 2011. Ne pleurez pas pour Merck : il publie un bénéfice trimestriel meilleur que prévu le 26 octobre 2012 quelques jours avant la « punition » infligée aux hôpitaux grecs. Le chiffre d' affaires s'est établi à 11,5 milliards de dollars. Merck anticipe un chiffre d'affaires 2012 au même niveau ou proche de celui de 2011 sur la base de taux de change constants. Manifestement insuffisant pour continuer à livrer les hôpitaux grecs.

Médecine ou finances ? La réforme drastique de la santé va encadrer les prescriptions médicales en cancérologie et bientôt, dans la foulée, dans les autres spécialités pour qu'aucun malade n'échappe aux nouvelles drogues aux prix astronomiques « au nom de l'équité ! », leitmotiv des dirigeants qui ne parlent que de justice quand ils nous enferment dans un carcan administratif au service de la finance.

Selon le rapport de l'Institut national du cancer (INCa) en 2010, en France, les dépenses d'anticancéreux récents (9) s'élevaient, dans les établissements publics et Espic (hors secteur privé) à 1,04 milliard d'euros en 2009, soit 6,5 % de plus qu'en 2008. La progression des dépenses impliquées par ces molécules est, de loin, bien supérieure à celle de l'ensemble
des médicaments.

Continuerez-vous à croire que la prescription d'un mois de crizotinib (Xalkori*) à 13 000 euros par mois par Pfizer soit acceptable et que les pauvres laboratoires vont renoncer à la recherche si ces prix délirants ne sont pas acceptés ? Xalkori* a été approuvé par la FDA pour le traitement d'un type de cancer du poumon : un potentiel mondial de ventes de 540 millions de dollars.

Notes

2. Articles de journaux, radio, livres, nombreux sites Internet.

3. Institut de veille sanitaire, « Projection de l'incidence et de la mortalité par cancer en France en 2011 », rapport technique, juin 2011.

4. J'entends par « guéri » l'absence de toute maladie décelable par les moyens sophistiqués actuels chez un patient dont les probabilités de décès lié à ce cancer sont équivalentes en pourcentage au risque de décès de la population globale du même âge, toutes causes confondues. Plus simplement, les cancérologues parlent de guérison après cinq ans de première rémission complète : patient apparemment guéri après ses premiers traitements et n'ayant pas rechuté depuis cinq ans. Certains organisent de grandes fêtes dans les services pour fêter cette guérison symbolique.

5. Voir rapport 2012 de l'IGF sur les agences de l'État.

6. Suite à un article du New York Times.

7. Rapport d'information n° 419 rectifié fait au nom de la Commission des affaires sociales par la mission d'information sur la politique de lutte contre le cancer par M. Lucien Neuwirth, sénateur. PV du 27-06- 2001.

8. Lettre ouverte à Marisol Touraine, site Atlantico, novembre 2012.

9. De la « liste en sus » des nouvelles thérapies ciblées. 91 % des coûts des anticancéreux de la liste en sus se répartissent entre 10 molécules qui représentent 61 % des coûts, voir supra.

A propos de l'auteur

Nicole Delépine est responsable de l'unité d'oncologie pédiatrique de l'hôpital universitaire Raymond Poincaré à Garches. Fille de l'un des fondateurs de la Sécurité Sociale et thérapeute engagée, elle a récemment publié La face cachée des médicaments.

http://fr.sott.net/

Lettre ouverte de nos associations au président de France Télévision

Paris, le 27 février 2013
Monsieur le président,
Nos associations ont été gravement mises en cause par la diffusion sur le site de France Télévision d’une « carte interactive de la nébuleuse des extrêmes » présentée par le service public de télévision comme support des émissions de Mme Caroline Fourest intitulées « les réseaux de l’extrême ».
Nous dénonçons ici une prise de position partisane résolument calomnieuse qui constitue une rupture des principes de neutralité et d’objectivité requis par un organisme de service public.
Sur le fond les termes d’« extrême » comme celui de « nébuleuse », faut-il le rappeler, font partie du lexique idéologique des néoconservateurs américains . En quoi ce registre peut-il être adopté par le service public français de télévision ?
Cet outil interactif présenté comme scientifique crée et amalgame des catégories totalement improbables : identitaires- sionistes-islamistes-anti sionistes, pourquoi ces quatre rubriques et seulement celles-là alors qu’on pourrait en imaginer des dizaines d’autres ?
De plus la carte comporte de graves erreurs, signes d’une méconnaissance totale de son objet d’étude, et des oublis notoires eux aussi particulièrement significatifs.
Nos associations ont en commun avec beaucoup d’autres du mouvement de solidarité, la défense des droits humains et le respect du droit international dans le règlement de ce qu’il est convenu d’appeler le conflit du Moyen-Orient. Certaines d’entre nous sont des interlocuteurs reconnus des pouvoirs publics français et invitées à prendre part à des travaux organisés par les Nations unies.
Si extrémiste implique violence et absence de limite, comment pouvez-vous intégrer dans cette catégorie le village de Bil’in qui se distingue par des années de résistance pacifique et non armée contre la construction d’un mur qui le coupe de ses terres ?
De quel côté est la violence ou l’extrême ? Pour nous ce qui est extrême et extrémiste c’est la construction d’un mur condamné par la Cour Internationale de Justice, c’est l’occupation illégale de territoires telle que reconnue par l’ONU, la colonisation illégale de ces territoires et leur exploitation, le siège d’ un million sept cent mille personnes à Gaza, l’assassinat de civils comme les mille quatre cent victimes de l’opération « plomb durci « en 2008-2009, la violation de la 4e convention de Genève sur le traitement des prisonniers, (700 000 Palestiniens ont connu les geôles israéliennes depuis 1967 subissant torture et détentions administratives arbitraires. 4600 Palestiniens sont encore détenus illégalement en Israël aujourd’hui), et du traité de Rome.
Ce qui est extrême c’est la diffusion par le service public d’un tel outil tronqué et mensonger sans l’ombre d’un recul ou d’un questionnement.
Nous vous demandons de recevoir une délégation de nos associations afin d’étudier la forme que pourrait prendre une mise au point publique sur cette regrettable affaire qui, si elle nous met gravement en cause, met aussi en question la probité de notre service public de télévision.
Signataires :
Association France-Palestine Solidarité
Campagne civile internationale pour la protection du peuple palestinien
Génération Palestine
Agence Média Palestine
Plateforme des ONG françaises pour la Palestine
Union Juive Française pour la Paix

http://www.ujfp.org/ 

Bob vous dit toute la vérité (malbouffe) - claire severac


http://www.claireseveracrebellion.com/

info sup

Activa : colle alimentaire pour viande et poisson reconstitués

Découvrez une enzyme qui possède la capacité de lier des protéines ensemble. Dans l'industrie agroalimentaire, la transglutaminase est utilisée pour coller les morceaux de chair de viande ou de poisson.



La transglutaminase est produite par fermentation ou extraite à partir de sang animal, et est utilisée dans un grand nombre de processus car elle peut être utilisée comme agent liant afin d'améliorer la texture de produits riches en protéines.
Cette poudre peut être utilisée dans les applications suivantes :

Amélioration des textures de produits de viandes émulsifiées tels que les saucisses et les hot dogs.
L'imitation chair de crabe (surimi).
Jambon reconstitué.
Croquettes de poissons.
Liaison de différentes pièces de viandes en une pièce plus grande tels que les steaks restructurés.
Amélioration des textures des viandes de mauvaise qualité (viande pâle, molle, et exsudative, caractéristiques attribuées au stress et à la chute de pH rapide postmortem).
Fabrication de lait et yaourt.
Fabrication de nouilles fermes.

http://www.brujitafr.fr/

Une cinquantaine d’OGM « brutalement» en voie d’autorisation par l’Europe

 
Les règles d’évaluation des OGM changent. Mais le nouveau régime ne s’appliquera pas aux produits transgéniques dans les tuyaux, qui voient donc leur autorisation confirmée.

Les représentants des 27 gouvernements de l’Union Européenne réunis le 25 février 2013 au sein du Comité Permanent de la Chaîne Alimentaire, ont décidé d’ouvrir brutalement le marché européen à 66 nouveaux OGM. 27 d’entre eux pourront aussi envahir les champs.
Aujourd’hui, les industriels qui veulent commercialiser des OGM, décident eux-mêmes des protocoles d’évaluation sanitaires de leur produit. Face à l’inquiétude des consommateurs et citoyens constatant que de plus en plus de nouveaux produits technologiques atterrissent dans leur assiette et dans les champs sans aucune évaluation sérieuse, l’Europe a suspendu ses procédures d’autorisation dans l’attente de la définition de protocoles officiels.
Le règlement adopté le 25 février rend l’évaluation toxicologique enfin obligatoire. Cette décision devrait rassurer les consommateurs constatant qu’elle ne l’était pas jusqu’à présent !
Mais nos gouvernements ont décidé que ces nouvelles règles ne s’appliqueront pas aux 93 dossiers actuellement en attente. Ces OGM seront donc "évalués"suivant les protocoles les plus laxistes qui ont permis l’autorisation systématique de l’écrasante majorité des OGM examinés jusqu’à ce jour par les comités d’experts européens.
Il semblerait que le gouvernement français ait accepté cette supercherie. Les organisations soussignées dénoncent ce recul scandaleux qui va contre l’intérêt général. Suite à la succession des scandales qui ébranlent la confiance des consommateurs dans la sécurité sanitaire des produits industriels introduits dans les champs et les assiettes, elles attendent du gouvernement français qu’il indique rapidement comment il compte s’opposer à sa mise en application.


Source : Courriel à Reporterre des Amis de la Terre
Illustration : Fondation SQLI
WikiStrike

Manger du cru : Mimi Kirk, bouillonnante de vie à 73 ans, explique comment et pourquoi




Si un régime à base d'aliments crus vous semble fou, ce ne sera plus le cas en regardant Mimi Kirk. À 73 ans, cette mère de quatre enfants et grand-mère de sept petits-enfants paraît des dizaines d'années plus jeune que son âge et, le plus important, radie une énergie de jeunesse et de joie – toutes choses qu'elle attribue à son régime végétalien avec aliments crus. On l'a élue ''la végétalienne la plus sexy des plus de 50 ans'' en 2009 [voir vidéo ICI] et elle a récemment publié un livre, Vivre cru : recettes d'aliments crus pour une bonne santé et une beauté intemporelle. 
 En voyant les photos de Mimi je mourais d'envie d'en apprendre plus sur son alimentation, pas seulement parce qu'elle semble beaucoup plus jeune que son âge (bien qu'il y ait un peu de ça aussi) mais parce qu'elle semble si sacrément heureuse et jeune dans son cœur. Voici ce qu'elle voulait dire :

Quand et pourquoi êtes-vous devenue végétalienne ?


''J'ai commencé d'abord par un régime végétarien peu après mes 30 ans, quand les gens savaient à peine ce que c'était. J'avais fait beaucoup de méditation et cela m'a rendue très sensible à tout, et un jour au travail en allant chercher à manger pour mon équipe, et que je revenais en voiture, j'ai croqué un bout du rôti de bœuf et j'ai vraiment réalisé que c'était de la viande et que cela ne me convenait pas. Je suis rentrée à la maison et j'ai dit à mes enfants que nous allions désormais devenir végétariens. Au début cela a concerné les animaux, mais après avoir étudié les raisons d'éviter les protéines animales pour la santé, je suis passée au végétalisme. J'ai été végétarienne ou végétalienne pendant au moins 40 ans de ma vie.''

La plupart des gens pensent au régime végétalien comme étant très sain, qu'est-ce qui vous a fait franchir l'étape vers le cru ?


''Il y a environ 4 ans, j'avais 69 ans, j'ai découvert que ma tension artérielle et mon cholestérol étaient élevés, et je commençais à souffrir des articulations. Mais je ne voulais pas prendre des médicaments, je me suis donc mise à penser à l'alimentation crue. Je l'avais essayée dans le passé et ne l'avait pas aimée parce que je suis une sacrée gourmande et je n'avais pas trouvé ça super. Mais j'ai fait une cure de détoxination [en mangeant cru] et me suis sentie mieux, j'ai donc décidé de passer au cru. Cela a fait une énorme différence tout de suite. Mon cholestérol est descendu de 26 points, ma tension artérielle s'est régularisée, mes douleurs arthritiques ont disparu et je me sens aujourd'hui comme si j'avais 20 ans''.


Bien sûr ce n'est pas le plus important, mais vous êtes étonnante pour votre âge, pour n'importe quel âge ! L'attribuez-vous à l'alimentation crue ?


Il y a eu une chose très drôle, après avoir commencé le cru, j'ai poursuivi la cure de détoxination en même temps que l'une de mes filles et au bout de quatre jours je l'ai appelée et lui ai dit que j'aurai juré voir mes dents devenir plus blanches ! Et à partir de là j'ai remarqué un changement phénoménal. Ma peau ne reflète certainement pas mon âge, je dirai que la peau de mes bras semble en aussi bon état que ceux d'une femme dans la trentaine. De plus j'ai perdu environ 9 kg. J'avais pris du poids, surtout en faisant de bons petits plats à mon compagnon et j'avais un lot de vêtements dans le garage qui ne m'allaient plus. Mais en passant au cru, j'ai perdu du poids et j'ai pu reporter mes vêtements, sans me préoccuper des calories. Avant de démarrer je perdais mes cheveux, mais avec le cru ils sont devenus plus épais que jamais. Mon coiffeur a dit, ''Regardez tous ces nouveaux cheveux !'' Mes ongles sont solides, mes dents sont incroyables. Mais le plus important, mon niveau d'énergie a changé immédiatement. Je ne suis plus fatiguée à 3 h de l'après-midi et je me sens vraiment comme si j'avais 20 ans.

Cela a-t-il été difficile de passer au cru ?


''Cela a été facile pour moi, parce que j'avais quelque chose qui me motivait à le faire. 'Je rentre dans la décennie des 70 ans maintenant et je veux être présente pour mes petits-enfants et avec un peu de chance mes arrière-petits-enfants.' Pour la plupart des gens il est difficile d'apprendre à satisfaire ses besoins, c'est donc la raison pour laquelle j'ai écrit mon livre. Je suis une vraie gourmande, je ne voulais donc pas sacrifier les choses que j'adore, j'ai donc mis au point des préparations crues qui satisfont les envies de cuisine italienne, mexicaine, de bagels [sorte de petit pain rond originaire d'Europe centrale] et saumon fumé.''


Quelles étapes recommandez-vous à quelqu'un qui pense vouloir basculer vers un régime d'aliments crus ?


''Je recommanderai d'y aller graduellement. La première étape est de se préparer une boisson végétale tous les matins, que ce soit un smoothie* ou un jus frais. Même si vous êtes pressé, ce n'est pas si difficile de mettre des choses dans un mixer. En ne faisant que cela, cela va changer des choses pour vous. Je l'ai vu se passer un nombre incalculable de fois, vous commencer à en sentir les substances nutritives et cela vous donnera tellement d'énergie que cela deviendra une sorte d'addiction et vous aurez envie de passer à l'étape suivante.''
* Type de boisson réalisée à partir d'ingrédients frais et naturels tels que des fruits et des légumes mixés (Wiki)

Et c'est important de le faire vous-même, de ne pas l'acheter dans un magasin ?


''Le jus du magasin est pasteurisé, ce qui tue les enzymes, donc laissez tomber. Selon l'endroit où vous vivez vous pourrez acheter du jus frais d'herbes dans un bar à jus, mais vous n'en trouverez pas dans les chaînes de magasins à smoothies. Si vous ne voulez pas investir dans une centrifugeuse, vous pouvez mettre des légumes crus dans un smoothie. Je fais souvent un mélange de jus et de smoothie – ce matin j'ai fait un jus vert à la centrifugeuse et je l'ai mis dans le mixer avec de la mangue et de la banane.'' (Le New York Times a récemment publié une série de recettes de smoothies aux légumes.) ''Pendant la saison des baies, je fais normalement un smoothie aux fruits rouges avec mon jus frais et j'ajoute souvent des baies de goji et de maca, qui est extra pour la régulation hormonale.''


Que faut-il donc faire après ?


''Une fois que vous vous êtes fait cet engagement et que vous buvez votre jus vert le matin, commencez à prendre une grosse salade le midi, puis mangez quelque chose de chaud au dîner, cuisiné avec des produits sains et complets. À ce stade, vous mangez cru à presque 75 %, ce qui est un immense changement, et aide beaucoup. Vous allez pouvoir commencer à remarquer que lorsque vous mangez du fromage vos allergies augmentent, ou que si vous mangez une grosse assiette de pâtes au dîner vous vous sentez apathique après et vous pourrez décider de faire le régime à fond. Et je ne dis pas que tout le monde doit manger cru en totalité, tout le temps – je pense que c'est le mieux, mais si vous le faites déjà à 75 %, vous vous accordez une grande faveur.''


Beaucoup de recettes demandent un déshydrateur – c'est quoi ?


''Un déshydrateur cuit les aliments à basse température, ce qui ne détruit pas les enzymes. On ne produit plus autant d'enzymes après 30 ans et alors qu'on peut les fabriquer en mélangeant les aliments avec la salive, nous ne mâchons pas aussi longtemps qu'il le faudrait. Le déshydrateur chauffe l'aliment cru – il est important de comprendre que le régime cru ne veut pas dire passer sa vie à manger des salades froides ! Si vous avez un bon équipement, un déshydrateur, un grand mixer, une centrifugeuse, manger cru n'est pas difficile, parce que vous pouvez facilement faire des versions des aliments cuits que vous aimiez. Je fais des biscuits, du pain, du granola, des lasagnes de courgettes. J'adorais les sushis, je roule maintenant des choses dans des feuilles de nori et de chou qui recréent ces goûts-là.''


Prenez-vous des compléments alimentaires ?


''J'ai commencé récemment à prendre des vitamines D et B, mais pas régulièrement. Les médecins ne contrôlent pas souvent les taux de D et de B, mais en vieillissant le corps a plus de mal à absorber correctement la vitamine D, il est donc important de faire contrôler cela. J'ai eu le test et mes taux de D et B étaient corrects dans le bas de la fourchette, j'ai donc commencé à mettre de la vitamine D liquide dans mes smoothies et je prends de la vitamine B en sublingual, ce qui est plus facile à absorber qu'en comprimés [penser à la levure de bière qui contient toutes les vitamines B]. mais je recommande de voir avec votre médecin avant de prendre quoi que ce soit. Vous pouvez vraiment trouver presque tout dans votre alimentation si vous la gérez correctement.''


Avez -vous converti votre famille et vos amis au mode de vie du cru ?


''Mes enfants ont été élevés comme des végétariens, et aujourd'hui l'une de mes filles est en majorité au cru et l'autre fait de ''l'aménagé'' – elle est vraiment gourmande et un peu plus souple, mais elle mange beaucoup de cru. Mes deux fils essaient de manger sain, l'un moins que l'autre, mais il avale du jus frais et il sait que c'est un moyen de bien se nourrir quand il en a besoin. J'ai aussi influencé des amis et des voisins pour manger plus sainement parce que j'avais apporté des plats crus à l'occasion de soirées, ils ont donc réalisé que ça peut avoir bon goût. Ils voient en plus que j'ai une énergie considérable et que je parais toujours bien et je pense que cela incite.''


Que diriez-vous d'autre à quelqu'un qui pense faire un changement vers davantage de cru ou vers une alimentation plus saine en général ?


''Vous devez prendre un engagement envers votre santé. Certains ne veulent pas en entendre parler parce qu'ils ne veulent pas de changement et cela peut être difficile – si vous avez mangé toute votre vie de la même manière il est difficile d'en accepter une nouvelle. Mais n'est-ce pas plus facile que d'être malade ? Des personnes de ma famille ont eu des cancers, du diabète, la maladie de Parkinson, et j'ai évité tout cela. Mes deux sœurs ont eu toutes les deux un cancer, l'une est en surpoids, l'autre se bourre de médicaments et ne se sent à l'aise pour marcher qu'avec la sécurité d'un déambulateur. Je n'ai aucune des maladies familiales et je ne jure que par l'alimentation crue. Mais pour la pratiquer, il faut vraiment s'aimer et prendre soin de soi de la même manière que vous le feriez pour un enfant ou un être chéri. Ce que vous mettez dans votre bouche vous nourrit. Traitez-vous vous-même comme vous traitez quelqu'un d'autre que vous aimez.''

SOURCE

Traduction originale d'Hélios pour le BBB.

Le Pape, la Reine d'Angleterre et le Premier Ministre Canadien

Le Pape, la Reine d'Angleterre et le Premier Ministre Canadien ont été jugés coupables de Crimes contre l’humanité et condamnés à une peine de 25 ans de prison. Voici le site où vous trouverez des informations en français : http://eglisesetpedophilie.blogspot.fr/

Saut à la corde, un jeu d"enfants !


Vu ici

mardi 26 février 2013

Une autre info sans détour, à voir

Journal hebdomadaire de Voix de la Russie – 25 février 2013


L’activité libre pour mettre fin à l’esclavage moderne ?


Travailleurs du monde entier : relax !

Beppe Grillo et « MouVement 5 étoiles » (Le Mouvement pour la Vérité en politique en Italie) sèment la panique sur les marchés financiers mondiaux !

Le peuple serait-il en train de se réveiller, progressivement, de sa très longue torpeur ?
En tout cas, le Mouvement politique citoyen et indépendant italien le Mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo a obtenu des scores inespérés aux dernières élections nationales italiennes, semant la panique sur les marchés financiers et dans les milieux de la banque, avec une chute de -3% des bourses européennes, bourse de Milan en tête !
Censure, sondages bidonnés et dénigrement médiatique… pour un score inespéré !
Evidemment, ce résultat du Mouvement 5 étoiles a choqué les observateurs mal informés, tellement la censure régnait avant les élections et tellement le score réalisé est spectaculaire !
Les commentateurs autorisés, les pseudo-experts médiatiques et les journaleux adoubés racontent à l’nevi que ce Mouvement citoyen, indépendant, ni de gauche ni de droite, inféodé à aucun Système établi, serait selon les propagandistes alignés un Mouvement poujadiste, populiste, complotiste et forcément fasciste et anti-sémite (tout y est)…


Vidéo : Le Coluche italien Pepe Grillo et son MouVement des 5 Etoiles fait trembler les marchés financiers – Youtube
La Vérité est une fois de plus bien différente, à l’opposé même, car ce Mouvement 5 étoiles le Mouvement de la Vérité de la politique en Italie, est composé de personnalités indépendantes d’un haut niveau d’éducation, sans préjugés et animés de la volonté de nettoyer les écuriés d’Augias, et de sortir de l’Union Européenne néo-mondialiste.
Un programme radical et indépendant, anti-NWO, qui a remporté plus de 25% des voix, et qui a fait s’étrangler la finance mondialiste et la clique politicienne autorisée !
A comparer au score pathétique, minable presque de Mario Monti et de son parti à la dérive (moins de 10%), qui bénéficiait pourtant du soutien indéfectible de tous les grands médias alignés d’Italie et de Navarre !
Forza Beppe Grillo  et le MouVement 5 Etoiles !
En France malheureusement,  il est impossible de copier l’exemple italien tellement le processus politicien est finement verrouillé, l’abstention étant la seule échappatoire…
Décidément, Beppe Grillo, le Coluche italien (dixit le site La Tribune.fr soi-même qui s’y connait en poujadisme comique), qui n’a pas rencontré un p*** de camion (de la gendarmerie) avant les élections (mais qui lui aussi vécu un accident mortel, qui le priverait du Pouvoir (voir la Vidéo)), ne fait vraiment plus rire les élites néo-mondialistes.  Mais vraiment pas du tout !
Post Scriptum : Notez la symbolique du V comme Vérita ou Vaffenculo ? Comme toujours, à chacun et chacune de se forger sa propre opinion…

http://911nwo.info/

LaNutrition.fr publie le billet du Dr de Lorgeril refusé par Le Monde qui trouve la place pour un professeur en lien avec big pharma

  Après avoir donné la parole à un médecin proche de l'industrie pharmaceutique, Le Monde a refusé de publier un point de vue du Dr de Lorgeril. LaNutrition.fr le reproduit ci-dessous. 
Dans la guerre médiatique qui se joue sur le front du cholestérol, chaque mouvement compte. Car l'industrie pharmaceutique se voit sérieusement menacée non seulement de voir les ventes de ses statines s'éroder, ce qui est de toute façon inscrit dans ses prévisions de recettes en raison des molécules généricables, mais surtout de voir ses prochains anticholestérols développés à grand frais, tués dans l'œuf. Quant à l'industrie agro-alimentaire, elle se tient coi, en pensant avec frayeur aux menaces qui pèsent sur ses margarines et autres yaourts anticholestérol. Sans parler des vendeurs de riz rouge et autres policosanol. 


Voici les dernières nouvelles du front. Le Dr Michel de Lorgeril (CNRS, université Joseph-Fourier, Grenoble), éminent cardiologue français, sans aucun lien avec l'industrie pharmaceutique, auteur de Cholestérol, mensonges et propagande, a adressé il y a quelques jours un point de vue pour publication dans les pages débats du journal Le Monde. Réponse du journal ce lundi vers midi : « L'équipe des pages Débats a bien reçu votre point de vue. Nous l'avons lu attentivement et nous vous remercions de l'intérêt que vous portez au journal Le Monde. Malheureusement, il ne nous sera pas possible de le publier compte tenu de l'afflux de propositions que nous recevons pour un espace limité. » 


Le 20 février, le journal Le Monde avait bizarrement trouvé la place pour publier un point de vue du Pr Gabriel Steg, médecin pourtant notoirement lié aux laboratoires fabriquant les anticholestérols. Il y défendait les statines en assurant que l'arrêt de celles-ci aurait des conséquences épouvantables : « Ce sont en effet les malades qui en paieront le prix par les accidents cardio-vasculaires évitables qui surviendront à la suite d'un traitement non pris ou interrompu» Il ajoutait que la polémique portée par les livres de De Lorgeril et Even était « un coup porté à la santé publique ». 


LaNutrition.fr publie ci-dessous le billet du Dr de Lorgeril refusé par Le Monde. 


Cholestérol et statines : déni et panique au château 


La publication du livre de Philippe Even concernant « La vérité sur le cholestérol » provoque un étonnant phénomène sociologique : on parle de l'auteur - un ancien professeur de médecine - et de l'objet du délit (l'innocence du cholestérol) sans jamais critiquer textuellement, ou même évoquer, l'argumentaire développé par l'auteur. 


En restant sur seulement deux communications parues dans Le Monde - sous les signatures de Steg le 20/02 et de Funck-Brentano et Gueyffier le 19/02 - on reste frappé de l'absence totale d'une part de citations du livre incriminé, et d'autre part évidemment de critiques fondées des arguments de Even. 


Où fait-il faux ? Quels chiffres sont erronés ? Quelles interprétations des analyses et études publiées seraient délirantes ? 


Faute de contre-argumentaire significatif, le déni de réalité par Steg s'épanoui dans le titre de son communiqué : « Il n'y a pas de controverse sur le cholestérol ! » dit-il. 


Devons-nous traduire par : « Cachez cette controverse que je ne saurais voir » ? 


Le même Steg affirme plus loin - voulant sans doute clore tout débat potentiel - qu'il n'y a « aucun fait expérimental qui infirme la relation cholestérol et infarctus du myocarde » ! 


Je suis désolé de dire qu'au contraire il y a un empilement extraordinaire de données scientifiques réfutant globalement la théorie du cholestérol comme cause de l'infarctus ; et spécifiquement l'efficacité des statines pour en diminuer le risque. 


Une telle affirmation mériterait un développement scientifique qui est impossible ici ; mais je vais donner un argument décisif à l'appréciation des lecteurs : la plus puissante des statines en termes de réduction du cholestérol - le fameux Crestor que tant de malheureux patients se voient prescrire - a été testé dans 4 essais cliniques en double aveugle [CORONA, GISSI, AURORA, JUPITER] : dans aucun de ces essais (publiés entre 2007 et 2009) les auteurs ont rapporté une diminution de la mortalité cardiovasculaire - le critère de jugement le plus solide et incontestable en cardiologie - et cela malgré des biais méthodologiques favorisant le Crestor. 


Aucun autre essai testant le Crestor n'a été publié ; soulevant une question terrible : pourquoi l'Assurance-Maladie rembourse ce médicament inutile ? 


Funck-Brentano et Gueyffier, sous le titre provocateur « Statines : ce que dit la science », concluent une analyse très personnelle de l'effet protecteur des statines par ces formules : « Choisir de ne pas prescrire une statine en prévention primaire peut parfaitement être discuté. Faire ce choix en prévention secondaire [chez des personnes ayant déjà fait un infarctus ou un accident vasculaire cérébral] est irresponsable. » 


Problème : 3 des essais suscités testant le Crestor [CORONA, GISSI et AURORA] ont été conduits chez des patients en prévention secondaire et ils n'en ont tiré aucun bénéfice. Certains prétendent que les patients recrutés dans ces essais étaient trop malades pour pouvoir bénéficier de l'effet protecteur du Crestor. C'est inexact. 


Prenons seulement l'essai CORONA dans lequel 100% des patients tirés au sort étaient des survivants d'un infarctus du myocarde avec des cicatrices d'importance variable sur le cœur, et des symptômes variables de dysfonction cardiaque. La réduction du cholestérol atteignait près de 50%. Ni les patients les plus sévèrement atteints ni aussi les moins atteints n'ont tiré un quelconque bénéfice du Crestor ; et cela ni en termes de mortalité, ni en termes de récidive d'infarctus. C'est un échec total ; confirmé par l'essai GISSI où 50% des patients recrutés étaient aussi en prévention secondaire. 


Dans sa grande sagesse, la Haute Autorité de Santé (HAS) affirmait dans son avis du 9 Juin 2010 que «  les différente statines n'ont pas d'effet [clinique] significativement différent ... » ; ce qui pourrait laisser penser que les statines autres que le Crestor - la meilleure d'entre elles en termes d'effet sur le cholestérol - ne seraient pas plus efficaces que le Crestor ; ce qui poserait à nouveau la question de leur remboursement. 


La HAS ferait-elle fausse route ? Un seul essai clinique a effectivement comparé le Crestor avec une autre statine, le Tahor. C'est l'essai SATURN publié en 2011. Comme le prédisait la HAS, le Crestor et le Tahor étaient quasi équivalents dans SATURN. 


Syllogisme implacable : si le Tahor n'est pas différent du Crestor et que le Crestor est inefficace, les deux ne servent à rien. 


En conclusion, nous avons aujourd'hui une masse de données - dont les lignes ci-dessus ne sont qu'un petit extrait - devant conduire en urgence à un réexamen des recommandations officielles pour la prescription des statines. 


La remise en question des effets protecteurs des meilleurs traitements anticholestérol conduit inéluctablement à rejeter - ou à reconsidérer avec la plus grande rigueur scientifique - la théorie prétendant que le cholestérol joue un rôle significatif dans les maladies cardiovasculaires, quel que soit leur stade d'expression clinique. 


Témoin innocent, peut-être ! Coupable, rien n'est moins sûr ! 


Dr Michel de Lorgeril, cardiologue et chercheur CNRS 

Auteur de "Dites à votre médecin que le cholestérol est innocent", "Cholestérol, mensonges et propagande" et "Prévenir l'infarctus et l'accident vasculaire cérébral" 


LINN Denise - A la découverte de vos vies antérieures - livre audio

Auteure, conférencière et guérisseuse de renommée internationale, Denise Linn a développé une méthode simple pour entrer en contact avec vos vies antérieures, même si vous n'y croyez pas !

Grâce à ce livre audio, vous découvrirez les vies antérieures que vous avez partagées avec des êtres aimés, vous prendrez conscience des talents cachés que recèle votre psyché et vous les développerez; vous vous libérerez des blocages qui, dans votre vie actuelle, prennent leur source dans un passé lointain. Vous voyagerez dans vos vies antérieures grâce à une méthode associant techniques puissantes et méditation, et votre vie actuelle s'en trouvera enrichie.



Ce livre audio vous aideront à mener une vie plus saine, à accroître votre estime personnelle et vous guideront sur la voie de la transformation émotionnelle et spirituelle. La méthode développée par l' auteure est simple, accessible et efficace, et donne des résultats étonnants ! Laissez-vous surprendre...


Source

Traduction de l'article: "Vatican will protect Pope Benedict XVI from sex abuse prosecution"

* Merci à Michel du blog 911allo.blogspot.ca pour cette traduction.
Le Pape Benoît XVI entends demeurer au Vatican après sa démission afin de jouir de l'immunité vu l'épidémie globale de plaintes d'abus sexuels visant le clergé. 

La décision du Pape d'élire domicile à l'intérieur de la "City-state" souveraine du Vatican après sa retraite signifie qu'il sera protégé par les services de sécurité du Vatican autant que par l'immunité diplomatique.

Un officier anonyme du Vatican a confié à Reuter que la présence interrompue du Pape à l'intérieur du Vatican est nécessaire, autrement il pourrait se retrouver sans défense. Il ne profiterait pas de l'immunité, de ses prérogatives, et de sa sécurité en étant en dehors du Vatican.

La source ajoute que le pontif devrait mener une "existence dignifiée" pour le reste de ses jours.

Les accords du Latran du 11 Février 1929 entre l'Italie et le Saint-Siège ont établi la souveraineté de l'état du Vatican et les citoyens du Vatican jouissent de l'immunité même durant leurs déplacements en Italie. Le Pape profite aussi de cette immunité diplomatique en tant que dirigeant du Vatican. L'imminent  biologiste évolutif britannique Richard Dawkins, et le regretté auteur Anglo-Américain Christopher Hitchens, ont tenté de faire arrêter Benoît XVI durant sa visite en Angleterre en 2010 en vain; l'immunité diplomatique du Pontif le mets à l'abri de poursuites criminelles.

Mais un telle immunité signifie que Benoit XVI, dont le nom était Joseph Ratzinger, ne serait pas éligible à une poursuite en lien avec l'épidémie mondiale d'abus sexuel du clergé catholique visant surtout des enfants. Des critiques maintiennent que Ratzinger a servi à caché les allégations d'abus et à protégé les prêtres et autres membres responsables du clergé.

David Clohessy, directeur de l'exécutif du SNAP (Survivors Network of those Abused by Priests : Réseau des survivants des abusés par les prêtres) a dit que "Ses oeuvres sont terribles" au journal "The Gardian" et que "Son prédécesseur l'a mis en charge des plaintes d'abus avant qu'il ne devienne pape".

Clohessy ajoute "Il a lu des milliers de pages de rapports de cas d'abus de partout dans le monde" et même "Il connait mieux que quiconque dans l'église les crimes d'abus sexuels et leur "cover-up" par le clergé et pourtant il n'a pratiquement rien fait".

Les groupes de victimes affirment que c'est en tant que directeur du département de la doctrine du Vatican que  Ratzinger a fermé les yeux lorsque les églises locales ont réaffecté les prêtres et autres membres du clergé qui ont violé et molesté des enfants et autres paroissiens d'une paroisse à l'autre au lieu de les défroquer et d'alerter les autorités légales. Ils maintiennent que Ratzinger qui a occupé des positions de pouvoir durant trois décennies aurait dû en faire plus.

Des messages classifiés de l'ambassade US publiés par le site web de Wikileaks en 2010 révèlent que le Vatican sous Benoit XVI refusait de permettre à ses officiers de témoigner devant une commission d'enquête au sujet d'abus sexuel d'enfants s'étendant sur des décennies. Encore plus choquant est une accablante lettre de 1997 du Vatican aux Évêques d'Irlande leur ordonnant de se retenir de dénoncer les cas d'abus sexuels d'enfants a prouvé que les plus hauts niveaux de l'église Catholique sont complices dans un "cover-up" massif. Le Premier Ministre Enda Kenny a qualifié "d'absolument disgracieux" le comportement du Vatican dans ce scandale.

Le Pape s'est excusé des abus auprès des Catholiques Irlandais en Mars 2010 en admettant "les erreurs sérieuses" dans les réponses données par l'église face à l'épidémie d'abus sexuels.

Benoît XVI a écrit "Vous avez grièvement souffert et j'en suis vraiment désolé" dans sa lettre d'excuse.

Norbert Denef, un Allemand de 64 ans qui a été abusé par un prêtre dans sa jeunesse, s'est fait offrir de l'argent en échange de son silence au sujet de son Ordalie de 6 ans. Denef a dit au Gardian qu'il n'allait pas s'ennuyer du pape et que le comportement du Vatican dans le scandale d'abus sexuels d'enfants était similaire aux cercles du crime organisé de la mafia.

En parlant de mafia, les activités criminelles alléguées au Vatican ne se limitent pas aux abus sexuels et à leur couverture. En 2010 les procureurs Italiens ont relié la Banque du Vatican au blanchiment d'argent de la mafia et ils ont saisi €23 million ($30.7 million).

Le Vatican rétorque que le Pape ne peut être tenu responsable des abus commis par des subalternes hiérarchiques du clergé vu qu'ils sont des employés des diocèses locaux et non directement employés du Vatican.

Alors que les leaders du Vatican continuent le déni de responsabilité dans le scandale d'abus touchant chaque continent habité sur terre, de nouvelles allégations continuent de faire la une. À Los Angeles où le Cardinal Roger Mahony (disgracié) a comploté avec d'autres officiers du clergé pour protéger des prêtres violeurs d'enfants ainsi que d'autres abuseurs du clergé, les noms de deux douzaines de nouveaux suspectés abuseurs viennent d'être publiés. Plus de 500 victimes ont négocié une entente hors cours de $660 millions avec l'archidiocèse en 2007, la plus grande compensation de l'histoire de l'église.

Le Frère Federico Lombardi, porte parole du Vatican, défends le Pape auprès de Reuter en disant qu'il a donné une nouvelle impulsion à la bataille contre l'abus en s'assurant que de nouvelles règles seraient mises en place et en écoutant les victimes".

Lombardi a ajouté que "Ceci fût au grand mérite de cette papauté et nous devrions en être reconnaissant".

Source:
http://www.digitaljournal.com/article/343898#ixzz2LUvzgkkP