lundi 29 décembre 2014

Les fréquences en or : arme de destruction massive

Le Gouvernement vient de prendre une décision gravissime en terme de santé publique et d'environnement. Le Premier ministre Manuel Valls a en effet annoncé officiellement mercredi 10 décembre dernier l’ouverture du marché de la télévision numérique terrestre (TNT), aux opérateurs des fréquences  micro-ondes de 700 MHz – nommées "fréquences en or", en raison de leur extrême pouvoir de pénétration - allant de 420 à plus de 500 mm - soit environ 0,50 m dans l’ensemble des matériaux de construction. Nous sommes très loin de toutes les études scientifiques - sur la pénétration de 124,5 mm du 2.450 MHz - qui mettent en garde les utilisateurs de téléphones mobiles sur les dangers que courre leur cerveau, car avec le 700 MHz, c'est carrément celui de tous les voisins (téléphonie passive) qui est menacé.
Le nouveau réseau TNT GSM va permettre aux opérateurs d'obtenir que la TNT passe par le réseau d'antennes relais de Téléphonie Mobile, TV publique incluse ! Or, jusqu’ici, les fréquences micro-ondes très nocives en 700 MHz sont ou ont été exploitées par les émetteurs de TNT implantés sur des points hauts, situés loin, souvent à 10 ou plusieurs dizaines de kilomètres des zones habitées. Même si la puissance injectée en KW dans les émetteurs est importante, cette puissance radiative décroit très vite (avec le carré de la distance) et lorsqu’elle atteint les zones habitées, elle est devenue très faible comme le prouvent toutes les mesures comparatives de l'ANFR.

En conséquence, beaucoup de personnes et d'enfants résidants dans les zones proches autour des antennes relais seront encore plus irradiés, voire très fortement irradiés dans la zone hyper dangereuse dite de transition, et pour certains se trouvant carrément dans la zone de Rayleigh, ce sera encore pire - cela signifie dans ce cas une espérance de vie de quelques mois à quelques années au maximum avec des cancers foudroyants, des leucémies, les enfants étant les cibles les plus fragiles.

Manuel Valls aurait été bien inspiré de regarder ce reportage de M6 (regardez surtout à partir de 4'38'')  sur la réalité du nombre de cancers et de morts  dans un immeuble irradié par les antennes relais, c’est hallucinant ! Un peu plus d'un an après il a été impossible de réaliser un autre reportage, la quasi-totalité des intervenants interviewés étaient morts !

Etant donné qu’il est peu probable  (sauf putsch citoyen massif) que le gouvernement revienne sur sa décision criminelle, il va falloir quitter les villes et tous les endroits où il y a des antennes relais, pour habiter loin de celles-ci, peut-être même en s’adossant à des collines de protection, dans des maisons anciennes dont les murs font 50 à 60 cm d’épaisseur minimum, et équipées de rideaux blindés aux fenêtres et aux portes (ça se vend sur Internet). Il faudra peut-être aussi envisager de s’équiper pour aller faire les courses, de combinaisons intégrales argentées réfléchissantes un peu comme les cosmonautes… Les amis, on est en train de basculer dans la survie, sur une planète de moins en moins accueillante ! Quant aux animaux, quant aux plantes, je n’ose même pas y penser...

Source des données techniques :
Next-Up, organisme indépendant, collaborant étroitement avec la Criirem et la Criirad.


alternativesante.fr 

Le charbon activé.

En France c'est au 19ème siècle qu'un chimiste nommé Bertrand démontra les propriétés exceptionnelles du charbon. Il n'y est pas allé de main morte car il avala, devant un parterre médusé, une cuillère de trioxyde d'arsenic qui aurait pu tuer une dizaine d'hommes. On le cru fou et il déclencha même la panique, mais à la grande surprise de tous le professeur Bertrand continua sa démonstration tout à fait normalement sans subir les effets terribles du poison. Il expliqua alors qu'il avait découvert que le charbon végétal était un antidote universel capable de pomper n'importe quel poison. Il avait donc ajouté de la poudre de charbon à l'arsenic afin que ses effets soient complètement annihilés.
Ce cinéma se reproduisit en 1831 lorsqu'un pharmacien de Montpellier (TOUERY) reproduisit le même tour de prestidigitation scientifique devant l'Académie de médecine en ingérant 1 gramme de Strichnine, soit 10 fois la dose mortelle, qu'il avait au préalable enrobée de poudre de charbon végétal.
Aujourd'hui nos scientifiques se sont penchés sur ces étonnantes propriétés et le charbon végétal a fait l'objet de centaines d'articles à travers le monde. Ils ont ainsi confirmé que le charbon végétal activé absorbe tous les poisons et toutes les toxines bactériennes dans l'intestin. Les salles d'opération sont assainies par des filtres à charbon pour neutraliser les gaz anesthésiques.
Le charbon activé est efficace contre le mercure, le plomb, les insecticides, les herbicides, et la plupart des traitements sanitaires que nous font ingurgiter joyeusement nos jardiniers de l'an 2013.

Il est également utilisé en cas d'insuffisance rénale grave.
Il peut absorber 97 fois son volume de gaz carbonique, 165 fois son volume d'anhydride sulfureux et 178 fois son volume d'ammoniac
Nous qui savons que l'intestin est la clé, on peut dire que le charbon activé en purifiant ce milieu est un facteur essentiel de santé. Et le reste suit logiquement, c'est le sang et la lymphe qui se purifient lorsque l'intestin n'envoie plus que de bons éléments.

Le procédé d'activation permet de voir apparaître des micro-pores capables « d'adsorber », c'est à dire d'emprisonner puis de rejeter hors du corps toutes les substances étrangères qui sont dans l'organisme et qui surchargent foie, reins, intestins empéchant ainsi leur fonctionnement normal.
En ce sens il ressemble à l'argile qui agit de la même façon. Le charbon végétal activé est donc un grand purificateur qui permet d'éliminer tous ces métaux lourds qui nous empoisonnent, qui encombrent notre organisme et que nous véhiculons à perpétuité si on ne fait rien.

Mais le charbon activé peut être également utilisé dans les cas d'urgence dans les empoisonnements graves, les intoxications alimentaires, les piqûres d'insectes, les morsures de serpents, d'araignées, de tiques, etc... Par exemple contre la tourista on peut prendre du charbon activé en prévention. Pour les morsures et piqûres il faut faire une pâte que l'on place et garde sur l'emplacement de la piqûre.

C'est bien simple, le charbon activé pompe tout, les médicaments, les poisons de toutes sortes, les produits chimiques, les métaux lourds, les gaz toxiques, même la chimiothérapie, mais aussi les virus, la salmonelle, les staphylocoques, les toxines du botulisme, tous les venins, etc...
On trouve le charbon activé sous différentes formes, poudre, comprimés, gélules. Mais en cas d'intoxication sévère il faut absorber environ 10 fois plus de charbon que du toxique ingéré.
Voici quelques indications du charbon active :
  • Les gaz intestinaux, les flatulences
  • La mauvaise haleine
  • Toute diarrhée nauséabonde
  • la Tourista
  • L'insuffisance rénale
  • Tous les troubles intestinaux et du transit
  • La maladie de Lyme ( neutralise les toxines des Borrelia)
  • Cholestérol et triglycérides
  • Démangeaisons et prurit en tous genres
  • Alcoolisme
  • Cirrhose
  • Les toxicomanies (alcool, tabac, drogues)
  • Les intoxications par champignons
  • Toutes les affections de la bouche et l'hygiène dentaire.
Des inconvénients ?
Ce sont les inconvénients de sa puissance d'absorption. Il neutralise les médicaments que vous prenez par ailleurs. Il faut donc impérativement le prendre le plus loin possible de la prise d'un traitement ou suspendre ce dernier pendant le temps de la cure. Il neutralise également les contraceptifs oraux. A part cela aucun autre inconvénient. On a pu déterminer que les nutriments ne faisaient pas défaut après une cure de charbon. Calcium, magnésium, cuivre, zinc ou fer, vitamines ou autres minéraux, rien ne manque, donc en plus il est intelligent.
 
Publié dans santenature

Le THYM et ses vertus...

Le thym c'est d'abord un antiputride, trés efficace. Il est également antispasmodique, astringent, tonique, antiseptique, il excite les fonctions psycho sensorielles, il tonifie puissamment l'appareil digestif, il active les sécrétions glandulaires et digestives, entrave les fermentations anormales et la prolifération des germes pathogènes en maintenant l'intégrité de la flore intestinale. Il favorise ainsi l'assimilation et la désassimilation. Il aseptise tout ce milieu, stomacal et intestinal, aide aussi pour la circulation et surtout la circulation capillaire. Il neutralise les sécrétions morbides et il tonifie l'état général.
 On le voit ses propriétés sont nombreuses car il est excitant et calmant à la fois. Il calme  rapidement une angine, un rhume, une toux convulsive, une rhinite, une amygdalite, la fatigue, l'asthme, l'aménorrhée, la leucorrhée, les bronchites, il supprime les parasites intestinaux (ankylostomes, les oxyures, le tenia, etc...)

Son essence est capable de détruire le bacille du charbon, de la morve, la furonculose, (le staphylocoque), la diphtérie, la méningite, la tuberculose, la typhoïde. Il peut donc aider dans toutes ces maladies. Et même et surtout en prévention. En période de grippe j'ai l'habitude de prendre moi-même quelques gouttes d'essence de thym sur un 1/2 sucre roux, 3 fois par jour et c'est trés efficace. Cela ne vous empêche pas bien sûr, de pratiquer un petit jeûne ou une monodiète si vous sentez que la grippe commence à vous titiller.
On peut utiliser le thym pour les ballonnements et les problèmes d'aérophagie, en association avec du charbon végétal.
 Il peut aider dans les cas de diarrhée. Il a également des propriétés vermifuges,
 des propriétés antivirales et peut être utilisé dans les cas de grippe nous l'avons vu, mais aussi pour prévenir les récidives d'Herpès ou de Zona.
En USAGE EXTERNE la décoction de Thym fait merveille sur les ulcères, les dermatoses, les furoncles, les plaies. Pour les nerveux prendre un bain dans une tisane de thym est trés bénéfique, il vous fortifiera, sera bénéfique aux arthritiques, aux rhumatisants, contre les lumbagos, les torticolis, les anémiques et les lymphatiques en tireront bénéfices.
On peut aussi faire un lavement avec une décoction de thym pour aseptiser un milieu, buccal, anal ou vaginal par exemple..
On peut également faire des cataplasmes de thym en mélange avec du son sur les parties douloureuses ou sur des affections comme la gale ou les dermatoses.
J'ai eu l'occasion de traiter une alopécie chez un collègue. Il perdait ses cheveux sur une zone ronde, qui chaque jour s'agrandissait à vive allure. En rien de temps il a eu une pelade de la grosseur d'une balle de ping-pong. Je lui ai dit de se frictionner tous les jours avec de l'essence de thym et ça a été radical. Non seulement la pelade s'est stoppé net mais les cheveux se sont mis à repousser trés rapidement.
Sur les peaux trés grasses, l'infusion de thym, refroidie,  sera excellente. Aucun danger, on peut le pratiquer plusieurs fois par jour.



L'ESSENCE DE THYM est trés bactéricide et antivirale. Elle est également stimulante immunitaire, tonique et harmonisante pour le système nerveux. On peut l'utiliser dans toutes les infections que ce soit pulmonaires (angines, bronchites, etc...), digestives, ou urinaires (cystites, vulvites, vaginites, urétrites, etc...), les dermatoses, etc... les maladies à virus (Grippe, zona, herpès, etc...) Par contre vous vous rendrez compte qu'elle est trés forte en la mettant en bouche. Commencez par une goutte 3 fois par jour avant de passer à 2 gouttes toujours 3 fois par jour dans un peu de miel ou sur un 1/2 sucre roux.



dimanche 21 décembre 2014

Zu San Li, le point des centaines de maladies : Voici ce qui se passe quand vous le massez !

Dans la médecine traditionnelle chinoise, le corps est considéré comme un système de vitalité,  le massage peut donc influencer le flux de vitalité et le bon fonctionnement des organes. Le point Zu San Li est connu comme  "le point de la longévité" en Chine , et "le point des centaines de maladies" au Japon.
Où se trouve ce point magique ?
Le point de la longévité se trouve sous la rotule. Pour le trouver, vous devez couvrir votre genou avec la paume de la main. Le point se trouve entre les extrémités du petit doigt et de l'annulaire, c’est comme une petite égratignure entre les os. Vous pouvez également le trouver en vous asseyant sur le sol, et en appuyant vos pieds sur le sol en les ramenant vers vous, sans lever les talons. Sous le genou il y a une zone plus élevée. Détecter le point le plus haut, mettre le doigt dessus, et levez vous. Le point sur lequel votre doigt est pressé est le point Zu San Li.

Quel est le rôle de ce point pourquoi les Japonais l'appellent –ils le point d'une centaine de maladies?
Le point Zu San Li permet :
  • Le bon fonctionnement des organes de la partie inférieure du corps.
  • Le bon fonctionnement de la moelle épinière dans les parties qui sont en charge du tractus gastro-intestinal, du traitement des voies, des organes génitaux, des reins et des organes surrénaux.
  • Il libère de l'adrénaline, de l'hydrocortisone et d'autres hormones essentielles pour le sang.
  • La stabilisation de la pression artérielle
  • La stabilisation du taux de glucose et de l'insuline
  • Régler le système immunitaire
  • Eliminer les inflammations de l'organisme
  • Améliorer la digestion
  • Traiter les impacts d'un accident cérébral
  • Guérir les maladies de l'appareil digestif
Le frottement de ce point vous aidera à avoir confiance en vous, vous débarrasser de l'anxiété et de la pression et de retrouver une harmonie intérieure.
En frottant ce point, vous pouvez guérir de nombreux maux, y compris le hoquet, la constipation, la gastrite, l'incontinence.

Comment procéder?
Il est idéal pour frotter le point Zu San Li tous les matins, avant de déjeuner, 9 fois dans un mouvement circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre sur chaque jambe. Vous devriez le faire pendant 10 minutes.
Avant de commencer à frotter, vous devez prendre une position assise relâchée. Calmez votre respiration et de concentrez-vous sur vos émotions.  Vous pouvez frotter le point avec vos doigts ou avec un grain (sarrasin, avoine, riz, etc ...).

En outre, vous pouvez placer une demi-gousse d'ail et la laisser pendant 1 à 2 heures (jusqu'à ce que la peau devienne rouge). Le frottement du point Zu San Li de nuit est idéal pour réduire le poids de 400 à 500 grammes par semaine. Ne pas frotter juste avant d'aller dormir car cela peut troubler le sommeil.
Vous pouvez frotter le point Zu San Li constamment, mais cela aura un meilleur impact pendant la nouvelle lune.
  1. Huit jours après le début de la nouvelle lune, frottez ce point dans la matinée sur chaque jambe dans le sens de l’aiguille d’une montre. C’est le meilleur moment pour frotter le point, gardant à l'esprit l'objectif final de fortifier le système immunitaire, améliorer le travail de tous les organes et de faciliter le processus de vieillissement.
  2. Avant le déjeuner, frotterz le point sur chaque jambe dans le sens des aiguilles d’une montre, de manière à améliorer la mémoire, le travail du système cardio-vasculaire et le système digestif.
  3. Après le déjeuner, frottez le point en même temps sur les deux jambes, pour prévenir  l'anxiété, la nervosité et l'irritabilité, les migraines et les troubles du sommeil.
  4. La nuit, frottez dans le sens contraire aux aiguilles d’une montre, gardant à l'esprit l'objectif final  d’améliorer la digestion et de perdre du poids.
eddenya.com

Après l’âge de 30 ans, la vision peut être améliorée par l’usage de l’acupuncture sur ce point. La localisation de ce point doit être précise. Une santé robuste peut être atteinte par l’insertion d’une aiguille d’acupuncture à 0.8 cun et en appliquant 3 cônes de moxas.

jeudi 18 décembre 2014

Des scientifiques ont trouvé que sniffer du romarin peut augmenter la mémoire de 75%

sniffinggg

Le romarin est une plante merveilleuse avec une tradition d’utilisation qui existe depuis des millénaires. Il y a d’innombrables utilisations dans la cuisine et en médecine à base de cette plante.

Saviez-vous que le romarin a été associé à l’amélioration de la mémoire depuis la nuit des temps? Cela est vrai, et il a même été appelé la plante du souvenir à la période romantique de la dernière partie de l’ère élisabéthaine. Dans Hamlet de Shakespeare, Ophélie dit: « Il y a du romarin, c’est pour les souvenirs. » (Hamlet, iv. 5) Le romarin a également été longtemps utilisé en Europe et en Australie comme symbole pour les souvenirs lors des mariages, des commémorations de la guerre et des funérailles. [1] Dans les temps anciens, les personnes en deuil le portaient à leurs boutonnières, le brûlaient comme un encens ou le jetaient dans les fosses comme un symbole de souvenir pour les morts.

Il semble que l’usage de cette tradition du romarin pourrait en réalité exister depuis plus d’un millénaire, on retrouve ses origines dans le monde arabe à l’époque médiévale ou la science était très avancée: dans un passage du « Niewe Herball » de Henry Lyte en 1578, il existe également une version anglaise de Rembert Dodoens du traité français, il est écrit que « les arabes et leurs successeurs scientifiques disent que le romarin apporte du confort au cerveau, à la mémoire et aux sens internes, et qu’il restaure la parole et les issus à base de fleurs, comme avec du sucre, à consommer tous les jours. » [2]
En raison de son apparence ésotérique, le romarin a parfois servi sous forme d’amulette de plantes, où il était placé sous les taies d’oreiller ou tout simplement servait comme bouquet. On pensait que cette utilisation du romarin pouvait protéger le dormeur des cauchemars, et ainsi accroître sa mémoire.
Ce qui est fascinant, c’est que plusieurs études scientifiques ont également montré des résultats remarquables des effets du romarin sur la mémoire:
En aromathérapie, le rôle de l’huile essentielle de romarin agit comme un agent qui favorise la clarté mentale. Cela a été validé par l’étude de Moss, Cook, Wesnes et Duckett (2003), dans laquelle l’inhalation d’huile essentielle de romarin avait considérablement amélioré la performance de la qualité globale de la mémoire  et des facteurs de la mémoire secondaire des participants à l’étude. [3]

Plus récemment en 2012, une étude réalisée sur 28 personnes âgées en moyenne de 75 ans a montré des améliorations statistiquement significatives (en fonction de la dose) dans les performances cognitives avec l’utilisation de doses de poudre de feuilles séchées de romarin. [4]
Une autre études réalisée par Mark Moss et Lorraine Oliver à l’Université de Northumbria, Newcastle, a identifié le 1,8-cinéole (un composé du romarin) comme un agent potentiellement responsable de la performance cognitive et de l’humeur. [5]
Des études subséquentes menées par Mark Moss et son équipe ont constaté des améliorations de la mémoire jusqu’à un incroyable pourcentage de 75% par la diffusion d’huile essentielle de romarin. [6]
Maintenant si vous vous demandez: «Comment est-il possible qu’un arôme puisse améliorer la mémoire? », c’est une très bonne question.Voici une citation fascinante de l’un des articles scientifiques référencés : « Les composés volatils (par exemple les terpènes) peuvent entrer dans la circulation sanguine par l’intermédiaire de la muqueuse nasale ou pulmonaire. Les terpènes sont de petites molécules organiques qui peuvent facilement traverser la barrière sang-cerveau et par conséquent avoir des effets directs sur le cerveau en agissant sur les sites récepteurs ou les systèmes enzymatiques « [5].
Les terpènes sont des composants primaires d’huiles essentielles et ont souvent une forte odeur, ils ont également un large éventail d’arômes naturels.  Il a aussi été constaté  que le 1,8-cinéole pénètre dans le sang des mammifères après l’inhalation ou l’ingestion. [7]

Il serait intéressant de prendre du romarin pour savoir s’il pourrait favoriser votre mémoire lors de votre prochain examen, et voir si cela aide à la mémoire? Et pour vous inspirer davantage: La lavande. Dans une étude publiée en 1998 dans l’International Journal of Neuroscience, on a prouvé que le romarin augmente la vigilance mais on a prouvé que la lavande augmente la vigilance mais aussi accroît la précision dans les tests de mathématiques! [8] Et pour approfondir, la possibilité d’un mélange magique avec votre huile personnalisée pour un souvenir total!
Le romarin est très facile à cultiver dans de nombreux jardins et fournit une abondante source d’alimentation – souvent presque trop abondante! Vous pouvez couper quelques branches de romarin (il est toujours très vert), le laisser sécher sur un radiateur pendant quelques jours, puis mettre les feuilles en forme d’aiguille dans un pot prêt pour l’emploi dans la cuisine à chaque fois que nécessaire. C’est tellement aromatique et beaucoup mieux que ceux achetés en magasin.

Le romarin est un exemple d’une ancienne tradition à base de plantes qui a été validé par des expériences modernes. Le romarin est l’une des plantes médicinales les plus remarquables, et encore aujourd’hui, bien que les trésors perdus de l’ancien monde soient considérés comme faux par la médecine moderne. Si une plante a été utilisée pendant un millénaire pour un état, il semble très probable qu’il doit y avoir quelque chose. Quand allons-nous rattraper les connaissances anciennes? Quand est-ce que les traditions et les savoirs anciens vont se combiner avec la science et les connaissances actuelles ? Espérons que ce soit pour bientôt, tant que le plus de produits et d’aliments possible restent loin des OGM.

Pour en savoir plus sur les effets du romarin sur la mémoire, voici les liens de Robert Tisserand ici http://roberttisserand.com/2013/04/new-rosemary-memory-research/ et ici http://roberttisserand.com/2012/03/rosemary-boosts-brain-power/

Sources:
[1] Henry Lyte “Niewe Herball”, 1578, p.264 http://books.google.com/books?id=ifxNAAAAcAAJ&pg=PA264
[2] http://www.awm.gov.au/commemoration/customs/rosemary.asp
[3] Moss M., Cook J., Wesnes K., & Duckett P. (2003). Les arômes des huiles essentielles au romarin et  à la lavande ont des effets sur la cognition et l’humeur chez un adulte en bonne santé. International Journal de Neuroscience, 113(1): 15-38. Retrieved 24March2013from http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12690999
[4] http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21877951
[5] http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3736918/
[6] http://roberttisserand.com/2013/04/new-rosemary-memory-research
[7] http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3671550
[8] http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10069621/
[9] http://news.discovery.com/human/life/sniffing-rosemary-improves-memory-130409.htm
Crédits: Herbs InfoESM
http://www.sante-nutrition.org/scientifiques-trouve-sniffer-du-romarin-augmenter-memoire-75/
 Recherche et transmission par Michel / Arcturius.

mercredi 17 décembre 2014

Recette étonnante pour améliorer la vue naturellement

recette-ameliorer-vue
L’académicien Filatov recommande de stocker les feuilles d’Aloe dans le réfrigérateur pendant 10 à 12 jours avant d’être hachées. De cette façon, les substances de l’Aloe seront plus actives. Après avoir sorti les feuilles du réfrigérateur lavez-les à nouveau.
L’Aloe ne devrait pas avoir plus de 2-3 ans. Vous avez besoin des feuilles positionnées en bas et au milieu de l’Aloe sans leurs pointes. Veillez à ne pas pas endommager la pointe des feuilles. Lavez-les bien et hachez-les en très petits morceaux (ou utiliser un hachoir). Filtrez le jus à travers une gaze.
Ingrédients:
– 100 grammes de jus d’aloès (Aloe arborescens)
– 500 grammes de noix concassées
– 300 grammes de miel
– Jus de quatre citrons
Préparation:
Mélangez tous les ingrédients ci-dessus afin d’obtenir un mélange homogène. Stockez le mélange homogène dans un bocal en verre et stockez le dans le réfrigérateur.
Utilisation:
Consommez une cuillère à soupe de ce liquide 30 minutes avant les repas, trois fois par jour afin d’améliorer votre vue. Il peut également être consommé par mesure de précaution.
Ce mélange n’est pas seulement bénéfique pour votre vue, mais c’est aussi une bombe de vitamines.

sante-nutrition.org 

La Colère Est-Elle Négative (ou « Non Spirituelle ») ?


 Par Laura Marie

S’il y a bien UN enseignement qui revient tout le temps en développement personnel et en spiritualité, c’est bien celui qui nous dit que l’on doit se libérer de la colère. Nous avons tous en tête l’image, quand on pense à la spiritualité ou au summum de l’éveil spirituel, d’un maître « zen », bouddhiste, en train de méditer et que rien ne peut plus atteindre. Ainsi, dans l’inconscient collectif de tous ceux qui se lancent sur le chemin de la spiritualité et du développement personnel (en clair, devenir la meilleure version de soi-même), il est inscrit que la colère est une émotion « négative », « non évoluée », et surtout : « non spirituelle ».
La conséquence de cette image profondément ancrée dans notre inconscient est simple : la colère est devenue une émotion « tabou » dans les communautés spirituelles et de développement personnel; bien souvent refoulée, et toute personne se laissant aller à exprimer sa colère sera sujette à toutes sortes de jugements, de la part des autres mais aussi d’elle-même. Car la non-acceptation de la colère provient souvent en premier lieu de nous-même, encore une fois surtout quand il est inscrit dans notre inconscient que ce n’est pas « spirituel » d’être en colère.
 
Le résultat de ce type de croyance donne naissance à un climat d’hypocrisie et de malaise énorme au sein encore une fois des communautés de développement personnel et spirituel. L’alignement avec soi-même et l’authenticité (d’exprimer nos réelles émotions) sont mis de côté pour laisser place à une géante mascarade où chacun fait semblant de ne ressentir que des émotions dites « spirituelles » (autrement dit, « positives »). Par exemple en top de liste, l’amour inconditionnel, ou alors tout simplement l’absence de colère ou le détachement. Le problème est que ces personnes ressentent rarement réellement l’émotion qu’ils disent ressentir ou se persuadent d’être capables de ressentir, et pensent que seuls les mots comptent quand à la création de notre réalité. Mais c’est une des plus grandes erreurs : nous créons à chaque instant notre réalité non en fonction de nos paroles, mais de notre vibration profonde. Ainsi, les communautés spirituelles et surtout sur internet car c’est encore plus facile, croulent sous les fausses phrases spirituelles et surtout sous les faux semblants et les fausses émotions. On va faire « semblant » de ne pas ressentir de la colère, alors qu’au fond nous sommes réellement touchés, par culpabilité tout d’abord, car cela veut dire quand même que nous ne sommes pas « si spirituels » que cela, et deuxièmement, par peur du jugement des autres. Si les autres voient que nous sommes en colère, c’est la honte. Nous sommes à nu, tout le monde va voir ce qui nous touche, et à quel point nous ne sommes pas si spirituels que cela, sinon on dirait avec un sourire béa, que « tout est parfait », que nous aimons cette situation ou cette personne qui nous a touchée de manière inconditionnelle, on mettrait des petits coeurs partout et on terminerait par un « Namasté », et là, nous serions considérés comme « spirituels ».
 Ce qui est marrant, c’est qu’encore une fois très peu se demandent quelle énergie et vibration réelles se cachent derrière ces belles paroles, car encore une fois, ce n’est pas parce qu’on envoie à l’univers un « Je t’aime mon frère, Namasté », qu’on n’aura pas un cancer un jour à cause de nos émotions justement refoulées; chose que celui qui aura exprimé sa colère quand il la ressentait (sans y rester ensuite, nous le verrons plus bas), ne connaîtra probablement pas. C’est la même chose pour le « pseudo spirituel » qui se permet de juger la colère de l’autre en lui laissant penser qu’il est inférieur à lui s’il est en colère et d’être « moins éveillé » que lui. Ego spirituel quand tu nous tiens.
Les enseignements des grands maîtres spirituels qui ont transmis ces messages concernant le fait que nous devions nous libérer de la colère, ne disaient pas qu’il fallait refouler la colère. Ils disaient que l’idéal est bien sûr de s’en détacher et de ne plus la ressentir, mais en aucun cas que si elle est là, de faire « semblant » de ne pas la voir. Il faut comprendre aussi que chaque enseignement spirituel s’adresse à un certain champ de conscience, et comme dans tout dans la vie, ce qui est bon pour l’un, n’est pas nécessairement bon pour l’autre, et ce qui est mauvais pour l’un, n’est pas nécessairement mauvais pour l’autre.
 
Par exemple, peut-on dire qu’un hamburger soit bon ou mauvais pour l’humain ? Bien sûr que globalement un hamburger, surtout issu de Fast Food, est « mauvais ». Si je donne à manger un hamburger à une personne en surpoids, qui a du cholestérol et du diabète, est-ce qu’un hamburger, fait de pain blanc donc de sucres rapides et raffinés, de lipides saturés, et de viande bourrée d’hormones (issue d’un animal maltraité), sera BON ? Non. Pourtant, si je donne ce même hamburger à un enfant qui est sur le point de mourir de faim en Afrique, là il devient « bon ».
C’est exactement la même chose pour tout enseignement spirituel. De tout temps, les enseignants spirituels ont apporté à l’Homme les enseignements qui correspondaient à son niveau de conscience (en fonction également des époques). Mais absolument aucun enseignement n’est valide tout le temps, à 100% et pour les 7 milliards d’habitants de cette planète, et ce à chaque instant de leur vie.
Pour ce qui est de la colère en particulier, bien sûr que de vivre dans la colère en permanence, n’est pas quelque chose de bénéfique, ni pour soi ni pour la planète. Vivre dans la colère en permanence, cela voudrait dire avoir choisi comme point de focus uniquement les choses qui ne « vont pas », ou plutôt que nous estimons ne pas aller, sur cette planète. C’est donc oublier que nous créons notre réalité, à chaque instant, en fonction de notre vibration. La vibration de la colère est une vibration assez « basse », en particulier si elle ne donne pas naissance ensuite à une force créatrice, mais si on reste à son niveau ou pire, si on retombe même en dessous comme c’est souvent le cas (après la colère, retomber dans la vibration en dessous qui est l’impuissance).

Pour mieux comprendre, voici l’échelle de nos émotions, classées de la plus « haute » à la plus « basse » (la plus haute étant la Joie et l’amour, et la plus basse, la peur et l’impuissance).
Cette échelle des émotions est un élément clé pour comprendre comment appréhender les enseignements spirituels et pourquoi ils nous semblent parfois confus et souvent même contradictoires. C’est tout simplement parce qu’on n’enseigne pas la même chose à quelqu’un qui est dans la vibration « Vengeance » que dans la vibration « optimisme ». On n’enseigne pas la même chose à quelqu’un qui est dans la vibration « Insécurité », que dans la vibration « enthousiasme ». Il est tout bonnement très difficile voire impossible qu’un enseignant puisse donner naissance à un enseignement, ou un texte qui puisse convenir à absolument toutes les vibrations existant sur la planète, chez les 7 milliards d’humains qui existent, et ce en tous temps. C’est comme quand un ami vous demande des conseils, vous ne lui prodiguez probablement pas les mêmes conseils qu’à un autre ami, car vous vous adaptez à sa personnalité, à ce moment là, à la difficulté qu’il vit en CE moment. La semaine d’après il aura peut-être besoin d’un autre conseil, totalement différent ! Cela voudra-t-il dire que le 1er conseil était faux ? Non, il était simplement adapté à SA personne et à CE moment de sa vie.

L’émotion de colère


Si l’on regarde le schéma ci-dessus, on aperçoit que la colère est placée en numéro 17 sur 22. Qu’est ce que cela veut dire ? Et bien, qu’on peut vibrer encore PLUS BAS que la colère. N’est-ce pas intéressant ? La spirale descend encore plus bas que la colère, et en dessous de la colère on y trouve quoi ? La vengeance, la haine / rage, la jalousie, l’insécurité, la culpabilité, l’indignité, la peur, la peine, la dépression, l’impuissance et la victimisation. Didonc, ça fait beaucoup de personnes pour qui la colère serait bénéfique tout ça !
Le panel des émotions humaines est très vaste, comme on peut le voir. Il est complètement utopique d’espérer passer de l’impuissance (N°22) à la joie (N°1) d’une minute à l’autre. Il faut passer par des paliers. Dire à quelqu’un qui vit une injustice et qui se sent impuissant, qu’en plus il ne doit pas se mettre en colère (et par dessus le marché le faire rentrer dans la culpabilité comme si ce n’était pas suffisant), est une erreur qui peut dans certains cas être fatale (les personnes qui se suicident ne sont-elles pas justement celles qui se trouvent dans ces vibrations d’impuissance ?…). Le problème des personnes qui souhaitent appliquer ou faire appliquer les enseignements spirituels à tout prix et en tout instant et pour tout le monde; c’est qu’elles sont bien souvent incapables de ressentir les champs de conscience et niveaux de conscience / états vibratoires (y compris des leur).  Encore une fois, c’est comme si on retirait l’hamburger de l’enfant affamé en Afrique (pour reprendre mon exemple de tout à l’heure), sous prétexte qu’il n’est pas bon pour l’homme en surpoids. Dans ce monde, tout est du cas par cas, et ce, en plus, réactualisé en chaque instant. L’instant d’après, c’est déjà un autre enseignement que vous devrez appliquer. Car votre état vibratoire aura encore changé. Vous comprenez ?

Voici un exemple qui vous permettra de bien comprendre.

Je suis dans la vibration de l’enthousiasme, je pars au travail en voiture le matin et suis pressée de retrouver mes collègues de travail que j’adore (non ce n’est pas ironique, ça arrive !). Là, sur la route, quelqu’un me fait une queue de poisson et je me met dans une colère noire. Je me met à insulter le conducteur, et à ruminer tout le reste de mon trajet à quel point les gens conduisent mal, à quel point l’humain est con, à quel point ci ou ça. De fil en aiguille, étant dans la vibration de la colère je créé la réalité de ma journée de manière plutôt négative, invitant dans ma dimension physique la manifestation d’évènements ou de personnes correspondant à ma vibration actuelle. En cet instant et pour cette personne, la colère est-elle positive ? Bien sûr que non ! Dans ce cas précis, la colère n’a absolument rien de bénéfique, au contraire elle perturbe grandement la sérénité de celui qui la ressent ainsi que sa réalité en manifestant ce qui n’est pas désiré.

Maintenant, imaginons une scène où une femme est en train de se faire battre par son mari. Elle est si douce et si gentille que jamais elle ne dit rien, même si elle souffre énormément. Cela fait des années que cela dure. Mais elle se sent tellement impuissante. Elle subit, car elle ne pense pas avoir les capacités de lutter contre cela. Elle subit parce qu’elle a peur de ce qu’il pourrait se passer si elle réagissait. Elle subit, car elle s’est toujours interdite de se mettre en colère. Pensez-vous que cette femme pourrait passer de l’impuissance à la joie en une minute ? Comment peut-elle se sortir de cette situation, en cet instant ? N’est ce pas à travers la colère qu’elle pourra déclencher une énergie intérieure qui lui donnera la force de sortir de cette situation ? N’est-ce pas en exprimant son mécontentement que l’on dit STOP ? Que l’on pose les limites de l’inacceptable ? Est-ce que face à un individu qui est en train de nous abuser, l’énergie de la colère n’est pas au contraire un puissant moyen de sortir de l’impuissance ? La colère, vibratoirement, encore une fois, étant supérieure à la peur ou à la sensation d’être victime ?

La colère comme puissance créatrice

Nous l’avons compris, la chose la plus importante n’est pas de ne pas ressentir de colère, mais de ne pas y rester. Si quelqu’un tente de m’arracher mon sac à main dans la rue, je ne vais pas sourire et dire « Namasté mon cher frère de lumière » à mon agresseur; je vais immédiatement me défendre et naturellement cela passera par une impulsion de colère. C’est un système naturel de protection de son territoire et de sa personne. En déclenchant la colère en moi, mon corps me donne une énergie incroyable qui décuplera bien souvent même mes forces physiques pour pouvoir me défendre et agir. Là où la colère ne serait pas bonne, c’est si j’y restais ensuite et si je continuais éternellement à émettre des pensées de haine ou de vengeance envers mon agresseur. Il est ensuite temps pour moi d’appliquer les enseignements de lâcher prise, et de pardon si j’y arrive, pour ma propre paix intérieure. Mais le but n’est pas de chercher à appliquer l’enseignement de l’amour inconditionnel pendant qu’il est en train de me voler mon sac ! D’abord je me défends, puis quand je ne suis plus en danger je peux ensuite prendre le temps d’analyser mes émotions.
C’est un exemple qui va paraître logique pour beaucoup d’entre vous, mais croyez-moi, énormément de gens culpabilisent de mettre des limites dans leur vie et de dire non, surtout dans les communautés spirituelles, à cause justement du fouillis dans leur tête concernant les divers enseignements. Car quand dans l’inconscient collectif spiritualité rime avec : je dois aimer tout le monde et ne jamais me mettre en colère, on peut tout de suite imaginer les abus sur lesquels cela peut déboucher. (Lire ici mon article sur les dangers du New Age).

On culpabilise d’être en colère face à la maltraitance des animaux, des femmes, face aux injustices dans le Monde, face aux manipulations qui opèrent dans nos sociétés, on culpabilise d’envoyer des pensées négatives dans l’univers, on culpabilise de se focaliser sur « ce qui ne va pas » et ainsi d’en créer plus dans notre vie et dans le Monde via la loi de l’attraction. Mais c’est omettre le point Clé de cet article que je vais vous donner maintenant et qui va vous permettre de tout comprendre. Tenez vous bien.


LA COLERE  NOUS PERMET DE SAVOIR CE QUE NOUS NE VOULONS PAS. La colère saine est un indicateur de l’inacceptable. Ainsi, nous avons l’indication claire de ce que nous ne voulons pas. Et une fois que nous savons ce que nous ne voulons pas : devinez-quoi ? Nous donnons naissance à ce que nous VOULONS. La CLE est donc de se servir de sa colère comme indicateur de ce que nous ne voulons plus voir dans le Monde ou dans nos vies, et d’ensuite utiliser toute cette énergie puissante comme une géante boule et de la transmuter en énergie créatrice vers ce que nous VOULONS, maintenant que nous le savons !

Par exemple : Si je passe à côté d’un champ où j’entends des chasseurs massacrer des animaux, et que je ressens de la colère. Bien sûr que c’est normal ! Quel être sensé et empathique pourrait entendre des coups de feu et des animaux souffrir et mourir à quelques mètres de lui sans éprouver de la colère. Cette colère est saine, elle est la voix de notre âme qui nous indique l’inacceptable. Maintenant, si je reste dans cette colère et que je deviens une personne aigrie qui se met à détester les humains pour le restant de ses jours, la colère aura eu raison de moi, et elle n’aura servi à rien. Mais si j’utilise cette boule d’énergie qui est montée en moi, comme indication de ce que je VEUX VOIR DANS LE MONDE, autrement dit, une communion entre les humains et les animaux, et l’absence de cruauté gratuite, là j’ai contribué non pas à l’égrégore de colère dans le Monde, mais à l’égrégore des nouvelles idées pour la paix et la libération des animaux. J’utilise cette énergie pour ensuite me mettre à l’oeuvre pour créer cette nouvelle vision que j’ai eue, où tout cela n’existera plus. JE deviens un humain conscient, mais aussi actif dans ce monde physique.

Conclusion

Si l’on part du principe que tout est parfait dans l’univers et que c’est la même chose pour l’être humain, alors pourquoi aurions-nous été créés avec la possibilité de nous mettre en colère, si c’était pour tout faire ensuite pour essayer de désactiver cette fonction, que pour ma part, j’estime vitale ? Au début de mon éveil spirituel, j’ai comme tout le monde essayé de refouler ma colère, pensant qu’elle n’était pas « spirituelle ». Je suis vite devenue une personne inauthentique et fade qui avait totalement perdu l’alignement avec elle-même, et déconnectée de sa guidance intérieure – moi qui en était normalement si proche. J’avais perdu de ma personnalité et de mon naturel puisque je me mettais à tout vouloir calculer et contrôler. Puis j’ai compris que la colère n’était qu’une émotion comme une autre et qu’elle n’était ni bonne ni mauvaise, que cela dépendait toujours du cas. J’ai compris qu’elle m’indiquait toujours quelque chose, au même titre qu’une autre émotion. Désormais, comme je suis en alignement avec moi-même, je sais que la colère, quand je la ressens, est une indication puissante dans ma vie. Et je sais désormais systématiquement la transmuter en puissante énergie créatrice. On me dit souvent d’ailleurs, que j’écris les meilleurs articles quand je suis en colère. Pourquoi ? Car ma colère, que je n’ai pas refoulée, m’a indiqué une injustice ou un problème dans le Monde, et ensuite, je m’en suis servie pour lancer dans l’univers la volonté d’en créer l’inverse. J’ai transmuté l’énergie en moi de la colère et cette énergie a donné naissance à un article puissant ou à une action puissante dans ma vie qui aura été dans la direction de mon nouveau désir, apparu à la suite de ma constatation de ce que je ne voulais plus voir dans le Monde. C’est ainsi que je peux remercier ma colère, car elle est mon alliée, au même titre que mes autres émotions, car elle m’aura montré clairement ce que je ne désire plus, et donné la force de créer en retour ce que je désire le plus au Monde
En photo, la représentation de l’Archange Michael, le plus « élevé » des archanges, détenant pourtant une épée et ne semblant pas vraiment porter un sourire béa prêt à dire Namasté :)

mardi 16 décembre 2014

Ras-le-bol aux USA ! La réponse du peuple à la violence officielle



Assez ! Le cri s’élève dans les rues d’innombrables villes et villages excédés d’une injustice fondamentale : les forces de sécurité publique assassinent, presque toujours impunément, des citoyens afro et latino-américains sans armes–en moyenne presque deux afro-américains par semaine–. On ne compte plus le nombre de fils, frères, pères et même enfants tués par les forces de l’ordre dont les familles et êtres chers restent aux prises avec la question sans réponse du « pourquoi » ?

Mais, cette fois, la clameur collective monte de tous les horizons populaires. Les rues sont pleines, non seulement d’Afro-américains épaulés par quelques alliés d’autres communautés, mais de gens de toutes couleurs, de toutes ethnies, certaines se côtoyant pour la première fois.
Ce cri commun réclame la justice, et sa principale justification s’enracine dans un sentiment de violence officielle et la sensation d’un système de justice raciste envers les Afro-américains. Mais, bien qu’on trouve là le point de départ, peu à peu autre chose vient s’y greffer.
Car il s’avère que presque toutes les victimes de la violence policière sont non seulement « de couleur », mais aussi touchées par la pauvreté. Dans le pays qui compte le plus fort taux d’incarcération, la majeure partie des détenus sont Afro et Latino-américains, et l’écrasante majorité, y compris la population carcérale blanche, souffre de pauvreté.
Lors des grandes manifestations de cette fin de semaine à New-York, on pouvait lire sur une pancarte : « liberté et justice pour qui ? » en référence à l’une des devises officielles du pays, « justice égalitaire et liberté pour tous ».
Bien sûr, les manifestations rassemblent de plus en plus d’organisations syndicalistes, mais pas uniquement, on y trouve aussi des employés des secteurs de la blanchisserie, des emplois domestiques, ceux qui travaillent dans la grande industrie du fast food, ou dans les hyper marchés tels que Walmart (Wal-Mart Stores, Inc), et perçoivent le salaire minimum ou juste un peu plus, sans droits spécifiques ni privilèges. Beaucoup sont immigrants et plus encore sont noirs et latino- américains. Et ils sont en train d’élargir la notion de « justice » à quelque chose qui n’inclut pas uniquement des droits civiques, mais aussi des droits économiques et sociaux.

Certains participants de ce nouveau mouvement disent qu’il s’agit d’un « nouveau mouvement des droits civiques ». Mais d’autres pensent qu’il va plus loin. « Les brutalités policières, les prisons, le fossé chaque jour plus profond entre les riches et tous les autres, sont les marques de deux formes de violence : l’une faite de coups, de blessures physiques et d’intimidation, l’autre économique. C’est, de fait, une guerre contre les pauvres. »
Presque toutes les semaines, les disparités économiques et la pauvreté sont mises en évidence.
Parmi les exemples les plus récents figure un rapport présenté jeudi dernier à la Conférence des maires des Etats-Unis d’Amérique, révélant que la faim et le nombre de « Sans Abris » est en forte augmentation dans les métropoles américaines [Voir pièce jointe en anglais].
  • Autre illustration : le Centre de recherche Pew [Pew Research Center for People & the Press] indiquait en fin de semaine dernière que l’écart matériel entre populations minoritaires et blanche s’est creusé même dans le contexte de la supposée reprise économique actuelle. Le compte-rendu observait que le revenu moyen des foyers blancs en 2013 se montait à 141 900 dollars, soit 13 fois plus que le revenu moyen des foyers afro-américains, qui, lui n’atteint que 11 000 dollars ; En 2007 les blancs gagnaient 11 fois plus que leurs homologues afro-américains de même classe. Quant aux latinos, le revenu moyen net d’un ménage était de 23 600 en 2007 pour tomber à 13 700 dollars en 2013 [« Few See Quick Cure for Nation’s Political Divisions » Pew Research Center for People & the Press, Dec 11, 2014.].
Dans le même temps, seulement 1% de privilégiés centralise l’ensemble des richesses (plus de 40%) et ce chiffre dépasse déjà un niveau jamais atteint depuis les prémisses de la Grande Dépression.
Et ils ne se donnent même pas la peine de dissimuler leur joie, non seulement parce qu’ils sont plus riches que jamais, mais parce qu’ils ont acheté les pouvoirs politiques à de telles hauteurs que les économistes lauréats du Prix Nobel Paul Krugman et Joseph Stiglitz, suivis par des observateurs connus comme le journaliste chevronné Bill Moyers, se voient obligés d’employer les termes de « ploutocratie » ou d’« oligarchie » pour décrire ce pays au jour d’aujourd’hui.
La dernière preuve en date –parmi tant d’autres– se trouve dans le budget fédéral approuvé en fin de semaine par le Congrès contenant des clauses révélatrices de qui commande. Les grandes banques, Citigroup et JPMorgan en tête, ont obtenu des législateurs l’annulation des annexes à une loi votée après la crise financière visant à contrôler certaines des opérations financières les plus risquées, responsables du déclenchement de cette crise. On peut dire que Citigroup a littéralement rédigé la nouvelle disposition.
Dès lors, rien de surprenant à ce que le gouvernement gagne de moins en moins la confiance du peuple qu’il est censé représenter. Le Congrès recueille des indices de satisfaction ridicules et la Maison Blanche, bien que plus populaire, est loin de faire consensus, les deux-tiers de la population étant persuadés que le pays est engagé sur la mauvaise voie, selon ce que révèlent des enquêtes récentes. Plus encore, cette tendance initiée il y a quelques décennies, a atteint son point le plus bas en cinquante ans, aux dires du Centre de Recherche Pew, qui souligne que la méfiance envers le gouvernement est telle que seulement 24% de la population déclare « toujours » ou « la plupart du temps » se fier au gouvernement.

Warren Buffett, la seconde personnalité la plus riche du pays, s’est montré très franc lors des interviews qu’il a accordées en 2011 : « il y a eu une guerre de classes durant les vingt dernières années, et c’est celle à laquelle j’appartiens qui a gagné ». Il n’en tirait aucune fierté, au contraire, puisqu’il ne faisait que constater des faits, à savoir que l’avarice et les inégalités dans le pays pourraient bien conduire à la mise en péril du jeu tout entier.
Cette double violence, des forces de police et d’une justice à deux vitesses, d’une part, et d’autre part, la violence économique, commence à engendrer les premières manifestations de résistance, et d’aucuns pensent qu’elles pourraient se transformer en mouvement organisé, non seulement pour obtenir une justice raciale mais aussi économique (telle que l’avait définie Martin Luther King à la fin de sa vie). Certains prétendent que cette « guerre » n’est pas terminée et même, comme beaucoup l’affirment dans les manifestations de rue, « qu’elle ne fait que commencer ».
David Brooks pour La Jornada.
Titre original : « Violencia oficial »
La Jornada. Mexique, 15 décembre 2014.
* David Brooks est journaliste et correspondant aux Etats-Unis du journal mexicain La Jornada de México.

lundi 15 décembre 2014

Jacques Grimault - La révélation des pyramides et autres secrets - Meta TV


Jacques Grimault auteur de la série "La révélation des pyramides" est invité sur la libre antenne pour nous révéler en profondeur les secrets qu'il a découvert en Égypte.
Il fait le lien avec une histoire de l'humanité qui prendrait ses racines dans une version occultée par la l'historiographie officielle.
Le chercheur se prête au jeu en répondant au maximum de questions des metanautes. 
La libre antenne du lundi au vendredi de 21h à minuit sur www.metatv.org
"Si vous lisez ce message c'est que vous êtes la résistance".









René Guénon- La Langue des Oiseaux




dimanche 14 décembre 2014

Ciel voilé, esprits embrumés (photos)

"Choisis la pilule bleue et tout s’arrête, après tu pourras faire de beaux rêves et penser ce que tu veux. Choisis la pilule rouge : tu restes au Pays des Merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre.

























Bien entendu, il appartient à chacun de se forger sa propre opinion, de ne rien croire mais de chercher, d'observer en levant les yeux etc....
Il est aussi important de savoir analyser, de faire très attention aux médias mainstream  qui ne sont pas là pour informer mais pour vous divertir, vous submerger avec une multitudes d'infos inutiles ou stressantes or comme le disait Patrick Le Lay: "« Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective 'business', soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c'est d'aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit.[…] Or pour qu'un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c'est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible.[…] Rien n'est plus difficile que d'obtenir cette disponibilité. C'est là que se trouve le changement permanent. Il faut chercher en permanence les programmes qui marchent, suivre les modes, surfer sur les tendances, dans un contexte où l'information s'accélère, se multiplie et se banalise…"
A vous de savoir si vous voulez rester dans le troupeau bêlant en vous disant que le berger et ses chiens de garde sont bien gentils de s'occuper de vous et de votre sécurité (sic)

Pour les autres se renseigner: http://le-ciel-nous-tombe-sur-la-tete.com/articles/
                                                 ChemtrailsGeoengineeringFrance
                                                 http://www.acseipica.fr/

Site NASA (vue satellite): https://earthdata.nasa.gov

D'autres articles sur le sujet: les-chemtrails-une-realite-tournee-en-derision
                                               chemtrails-un-meteorologue-americain-confirme
                                               pulverisation-de-nanoparticules-un_technicien-allemand-temoigne
                                               chemtrails-et-metaux-lourds